Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Une attaque près d’une école militaire à Kaboul, au moins 15 soldats tués Le Commandement de l’armée syrienne : l’attaque affirme la coordination entre «Israël» et les terroristes Madrid veut destituer le gouvernement catalan et convoquer des élections Russie: un «recruteur de Daech» arrêté près de Saint-Pétersbourg Agressions au couteau en Allemagne: un suspect interpellé Les Rohingyas, une population oubliée Projet d’attentat : 8 suspects liés à l’«ultradroite» présentés à un juge antiterroriste Pour la 1ère fois, Washington reconnaît l’usage d’armes chimiques par le «Front Al-Nosra» Nucléaire iranien: Paris met en garde Washington contre tout renoncement à l’accord Texas aux victimes des ouragans: Pour obtenir l’aide, ne boycottez pas «Israël» Deux tiers des Américains sont hostiles à la sortie des USA de l’accord nucléaire iranien Le général Issam Zahreddine a humilié «Daech» de Baba Amr jusqu’à Deir Ezzor Les enfants de retour de Syrie et d’Irak, une menace selon le renseignement allemand Egypte : des combats avec des extrémistes font au moins 35 policiers et soldats tués USA: un milliardaire californien lance une campagne pour la destitution de Trump Attentat contre une mosquée à Kaboul: 39 martyrs, «Daech» revendique Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le média qatari, qui compte plusieurs dizaines de millions de téléspectateurs, est accusé d'encourager les violences aux abords des lieux saints d’al Qods occupée.

La chaîne de télévision Al-Jazeera non grata en «Israël»

L'entité israélienne a annoncé dimanche 6 août son intention de fermer les bureaux de la chaîne d'information qatarie Al-Jazeera accusée d'avoir encouragé les récentes manifestations autour des lieux saints à al Qods occupée. Le média qui diffuse largement à l'international a dénoncé cette mesure «grave (...) de la part d'«Israël» qui prétend être la seule démocratie du Moyen-Orient» et a annoncé qu'elle allait la contester en justice.

Sur son compte Twitter, Benjamin Netanyahu a félicité le ministre des Communications «qui a pris sur mes instructions des mesures concrètes». Parmi ces mesures figurent l'annulation par le bureau de presse gouvernemental des accréditations des journalistes ainsi qu'un arrêt des liaisons par câbles et satellitaires, a précisé le ministre. Une procédure va être également engagée par le ministre de la Sécurité intérieure en vue de la fermeture des bureaux de la chaîne à d’al Qods ouest.

Limiter les transmissions

Les autorités israéliennes vont aussi tenter de limiter les capacités de transmission de la chaîne via des liaisons satellites «ouvertes qui permettent d'avoir accès» à Al-Jazeera, a ajouté le ministère des Communications sans donner d'autres détails.

L'annonce contre Al-Jazeera survient après près de deux semaines de tensions autour de l'esplanade des Mosquées à d’al Qods-est, partie palestinienne de la ville occupée et annexée par «Israël», où l'occupation avait installé un nouveau dispositif de sécurité à la grande fureur des Palestiniens. Ces derniers craignaient que cette mesure ne constitue un moyen pour «Israël» de renforcer son contrôle sur les lieux saints. Après d'intenses pressions internationales, Israël a fait machine arrière.

Al-Jazeera est aussi dans le collimateur de l'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, de Bahreïn et de l'Égypte qui ont rompu avec le Qatar le 5 juin. Ils accusent l'émirat de «soutenir le terrorisme» et de se rapprocher de l'Iran. L'accès à Al-Jazeera, fondée il y a plus de 20 ans par le gouvernement du Qatar, a été bloqué dans ces pays. Ils ont également demandé au Qatar de fermer cette chaîne, une demande jugée «inacceptable» par le haut-commissaire de l'ONU aux droits de l'homme car «compromettant la liberté d'information». Al-Jazeera dispose de près de 80 bureaux à travers le monde et diffuse dans plusieurs langues.

Source: sites web et rédaction

07-08-2017 | 13:04
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut