Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Attaque à Barcelone: 13 morts et plus de 100 blessés, «Deach» revendique L’Arabie saoudite ouvre ses frontières aux pèlerins qataris «Israël» démolit la maison d’un Palestinien ayant tué trois Israéliens en Cisjordanie La moitié des mineurs français présents en Syrie et en Irak ont moins de cinq ans La destruction des mausolées de Tombouctou évaluée à 2,7 millions d’euros 59 civils tués en 3 jours à Raqqa dans des raids de la coalition «Vous n’êtes pas les bienvenus», rejet du tourisme de masse en Europe L’Iran rejette les critiques américaines sur la liberté religieuse Crimes de «Daech» en Irak, Bagdad demande l’aide de l’ONU Donald Trump de plus en plus isolé après Charlottesville Chaque jour, cinq mille nouveaux cas de choléra au Yémen Moscou dénonce la menace militaire «inacceptable» de Trump contre le Venezuela Les Etats-Unis sont «en guerre économique» avec la Chine, selon la Maison-Blanche La Corée du Nord laisse une chance à Washington de prouver sa bonne foi Sayed Khamenei ironise sur les Etats-Unis après Charlottesville 17 femmes et enfants tués dans une frappe de la coalition à Raqqa Après cent jours avec Macron, 62% des Français insatisfaits Moscou exhorte l’ONU à vérifier les envois de substances toxiques en Syrie depuis les USA Le chef d’état-major iranien et Erdogan discutent le processus de paix en Syrie Des milliers d’Afghans poussés à l’exil par «Daech», les «talibans» et les frappes américaines RDC: coups de feu et violences dans plusieurs quartiers de Kinshasa France: garde à vue prolongée pour le suspect de la Tour Eiffel 66% des Israéliens en faveur de la démission de Netanyahou s’il est inculpé Le ministre suédois de la Défense opposé à l’adhésion de son pays à l’Otan La chaîne de télévision Al-Jazeera non grata en «Israël» Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La Corée du Nord a condamné lundi la nouvelle volée de sanctions que lui a infligées l'ONU, déclarant qu'elle ne négocierait pas sur ses programmes nucléaire et balistique tant qu'elle serait sous la menace des Etats-Unis.

Sanctions de l'ONU: Pyongyang dénonce une «violation» de sa souveraineté.

Les sanctions adoptées samedi par le Conseil de sécurité de l'ONU constituent «une violation violente de notre souveraineté», a déclaré Pyongyang dans un communiqué publié par l'agence officielle KCNA.

«Nous ne mettrons pas notre (programme de) dissuasion nucléaire sur la table de négociations» tant que le Nord est menacé par Washington, ajoute le texte, avant de souligner: «Pyongyang ne reculera pas d'un seul pas s'agissant du renforcement de (sa) puissance nucléaire».

Dans une tentative de réfréner les ambitions nucléaires du Nord, le conseil de sécurité de l'ONU a adopté samedi une résolution qui risque de priver Pyongyang d'un milliard de dollars annuels de revenus.

Le texte a été adopté à l'unanimité, y compris par la Chine, principal allié et partenaire commercial de Pyongyang, ainsi que par la Russie.

Ce texte proposé par Washington a pour objectif de «pousser Pyongyang à la négociation» après son premier tir d'un missile intercontinental le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine.

La Corée du Nord a procédé le 28 juillet au tir d'un engin similaire, mettant une bonne partie du continent américain à sa portée.

Pyongyang a menacé les Etats-Unis, artisans des dernières sanctions, de leur «faire payer le prix de leur crime (...) un millier de fois».

«Si les Etats-Unis croient qu'ils sont en sécurité par ce qu'un océan nous sépare, ils se trompent lourdement», ajoute la Corée du Nord.

Les pays «qui ont collaboré avec les Etats-Unis» pour soutenir la résolution devront aussi «rendre des comptes», conclut le texte.

Source: agences et rédaction

07-08-2017 | 10:42
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut