Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Catalogne: 13 arrestations de membres de l’exécutif, manifestation en réaction Macron: il n’est pas possible de régler la situation en Syrie sans la Russie Le président égyptien appelle les Palestiniens à s’unir et coexister avec «Israël» La police australienne juge «inévitable» un attentat d’«envergure» à Sydney L’Iran dénonce le «discours de haine» de Trump à l’ONU Signature d’un accord-cadre de coopération militaire entre Ryad et Londres Rohingyas: le Bangladesh déploie l’armée à des fins humanitaires Syrie: Lavrov rappelle à Tillerson que les États-Unis sont des «hôtes indésirables» Le Venezuela rappelle à Trump qu’il n’est pas président du monde Mexique: 248 personnes ont perdu la vie dans un séisme de magnitude 7,1 Macron à l’ONU: Dénoncer l’accord nucléaire iranien serait une «lourde erreur» Campagne d’arrestations en Arabie: deux défenseurs des droits de l’Homme incarcérés Maria, ouragan «potentiellement catastrophique», en route vers la Guadeloupe L’armée israélienne intercepte un drone sur le plateau du Golan occupé Moscou juge «critique» la situation actuelle sur la péninsule coréenne Plus de 40 millions de personnes dans le monde en situation d’esclavage L’Irak annonce le début d’une offensive contre «Daech» à la frontière syrienne Arabie: une vague d’arrestations cible les derniers vestiges de la liberté d’expression Faites-les mourir de faim: la solution de Wall Street Journal pour la Corée du Nord Le roi de Bahreïn s’oppose au boycott arabe d’«Israël», affirme un dirigeant israélien Pas de Syrie sans ses chrétiens, dit le président Assad Première base de l’armée de l’air américaine en «Israël» Qatar: des bateaux bahreïnis entrés «illégalement», 20 marins arrêtés Macron a perdu 14 points de popularité en deux mois, selon un sondage Rencontre entre Netanyahou et Sissi: la normalisation avec l’ennemi de la nation devenue publique Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Moyen Orient

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

   L'équipe du site

L'Arabie saoudite exporte l'extrémisme dans le monde, a déclaré Suzanne Sruter, présidente du Centre de recherche islamique et de mondialisation à Francfort, lors d'une interview avec la chaîne de télévision allemande «Deutsche Welle».

L'Arabie saoudite exporte l'extrémisme dans le monde, selon la TV allemande.

«L’Arabie saoudite est l’un des plus grands partisans de l’extrémisme dans le monde», a indiqué la spécialiste, soulignant que «Riyad a investi 76 milliards d’euros (86 milliards de dollars) dans le domaine de l’extrémisme wahhabite».

Selon l’interlocuteur de Deutsche Welle, l’influence du wahhabisme, soutenu par les revenus pétroliers de l’Arabie Saoudite, est maintenant évidente.

Et de poursuivre: «Depuis longtemps, l’Arabie Saoudite est devenue l’exportateur idéologique du wahhabisme. Il est clair que la nature de cette idéologie est similaire aux idées de Daech».

Selon les rapports officiels, le régime saoudien joue un rôle clé dans la diffusion de ces idées dans le monde et les organisations internationales ont exprimé leur préoccupation au sujet des activités illégales de l’Arabie Saoudite.

Deutsche Welle cite par ailleurs un rapport de l’Institut de recherche «Henry Jackson Society» présentant l’Arabie Saoudite en tant que «supporteur le plus important des groupes extrémistes en Grande-Bretagne». «Au cours des 50 dernières années, Riyad a consacré au moins 76 milliards d’euros à un mouvement wahhabite qui répand l’idéologie takfiriste dans le monde entier», révèle l’institut.

Commentant le rapport de «Henry Jackson Society», Mme Sruter a indiqué: «Les statistiques ne m’ont pas surpris. Il est clair que l’Arabie Saoudite exporte l’idéologie wahhabite dans le monde entier. Cette idéologie est la même idéologie de l’État islamique (EI ou Daech) dans certaines parties générales».

Suzanne Sruter a souligné que «le régime saoudien non seulement donne de l’argent, mais ordonne à certaines personnes de construire des mosquées, des centres culturels et éducatifs…». «Ces centres favorisent la propagande de l’idéologie wahhabite».

Par ailleurs, l’Arabie exploite les pays musulmans pauvres en Asie, en Afrique et dans certains pays européens, selon la spécialiste.

«L’Arabie saoudite a vu que les musulmans dans cette région avaient besoin d’argent et étaient également disposés à accepter l’idéologie extrême du wahhabisme en raison de leurs conditions. Pour cette raison, l’islam extrémiste est devenu progressivement plus puissant dans le monde. La croissance de l’extrémisme en Asie du Sud, au sud de la Thaïlande, aux Philippines, en Indonésie et dans certaines parties de la Malaisie est bien documentée», a-t-elle expliqué.

Et de souligner: «Certains disent qu’il y a un islam modéré dans ces pays, mais l’islam dans cette région est très radicalisé depuis 30 ans et l’argent énorme de l’Arabie saoudite a un rôle important dans ce processus».

Mme Sruter a également révélé que l’Arabie donnait également des bourses d’études aux jeunes intellectuels de ces pays. «Ces jeunes, rentrés chez eux après avoir étudié dans les universités saoudiennes, favorisaient l’idéologie wahhabite dans leurs pays», a-t-elle conclu.

Source: sites web et rédaction

17-07-2017 | 13:16
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut