Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Sayed Nasrallah: Si vous voulez protéger le sang de vos fils, élisez la résistance qui subit toute sorte de complots US’ Une agent du Mossad recruterait de hauts dirigeants français La Ghouta orientale… Les «Casques blancs» vont-ils jouer à une nouvelle pièce de théâtre? Les armes livrées par les USA aux groupes armés syriens désormais vendues sur Internet 45 morts dans le double attentat vendredi à Mogadiscio Alaa de Bosnie Russie: le groupe national syrien de la musique participe à la cérémonie du centenaire de la fondation de l’armée L’ouverture de l’ambassade US à al-Qods au 70e anniversaire de la Nakba, une «provocation» Une provocation chimique se prépare dans la Ghouta orientale Afghanistan: au moins 18 soldats tués dans l’attaque de leur base par les talibans Des sanctions américaines contre Moscou dans les semaines à venir Nigeria: 111 élèves auraient été enlevés par les terroristes de Boko Haram Brexit: la vision britannique de sa relation avec l’UE est «pure illusion», selon Tusk HRW: les autorités devraient exonérer Nabil Rajab et le remettre en liberté Sept ans après le soulèvement populaire au Bahreïn, la lutte continue Bahreïn: Une population opprimée dans l’indifférence
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Ayoub Kara cherche à améliorer les conditions de voyage des pèlerins musulmans en Arabie Saoudite, et dit que Donald Trump a ouvert la voie.

Des vols directs entre « Israël» et La Mecque!

Le ministre israélien des Communications, Ayoub Kara, tenterait de convaincre l’Arabie saoudite d’autoriser les vols directs depuis «Tel Aviv», sous prétexte de transporter les Palestiniens originaires des territoires occupés en 1948 voulant faire le pèlerinage à la Mecque.

Kara espère que les réalités changeantes du Moyen Orient et les négociations régionales parrainées par les États-Unis aideront à parvenir à cet objectif, a annoncé mercredi le site d’information Bloomberg, cité par The «Times of Israel».

Kara a indiqué avoir parlé à des fonctionnaires en Arabie Saoudite, en Jordanie et dans d’autres pays. Ces derniers ont affirmé qu’ils étaient «prêts à le faire, mais le dossier reste très sensible et il s’agit encore là d’une question de négociation».

«La réalité a changé, a déclaré Kara. C’est le bon moment pour faire la demande, et je travaille dur dessus.»

Puisque l’Arabie saoudite ne reconnaît pas les passeports israéliens, Kara discute également de la possibilité pour les Saoudiens d’émettre des documents de voyage temporaires pour les pèlerins.

Lorsque le président américain Donald Trump a visité «Israël» en mai, son avion a été considéré comme étant le premier à décoller directement de Riyad pour «Tel Aviv». Les autres avions qui l’accompagnaient devaient dévier quant à eux leur vol vers Chypre avant d’atteindre ensuite le ciel israélien.

Au cours des derniers mois, les responsables israéliens ont laissé entendre leur désir de voir l’Arabie saoudite jouer un rôle dans l’effort de soi-disant «paix régional israélo-palestinien» et les États-Unis auraient également poussé pour que Riyad soit impliqué dans ce processus.

Le ministre des Affaires étrangères de l’Arabie saoudite, Adel al-Jubeir, a déclaré en février qu’il était optimiste sur le fait que les Arabes et les «Israéliens» puissent parvenir à un accord de paix en 2017.

Source : Times of Israel et rédaction

15-07-2017 | 13:40
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut