Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Sayed Nasrallah: Si vous voulez protéger le sang de vos fils, élisez la résistance qui subit toute sorte de complots US’ Une agent du Mossad recruterait de hauts dirigeants français La Ghouta orientale… Les «Casques blancs» vont-ils jouer à une nouvelle pièce de théâtre? Les armes livrées par les USA aux groupes armés syriens désormais vendues sur Internet 45 morts dans le double attentat vendredi à Mogadiscio Alaa de Bosnie Russie: le groupe national syrien de la musique participe à la cérémonie du centenaire de la fondation de l’armée L’ouverture de l’ambassade US à al-Qods au 70e anniversaire de la Nakba, une «provocation» Une provocation chimique se prépare dans la Ghouta orientale Afghanistan: au moins 18 soldats tués dans l’attaque de leur base par les talibans Des sanctions américaines contre Moscou dans les semaines à venir Nigeria: 111 élèves auraient été enlevés par les terroristes de Boko Haram Brexit: la vision britannique de sa relation avec l’UE est «pure illusion», selon Tusk HRW: les autorités devraient exonérer Nabil Rajab et le remettre en liberté Sept ans après le soulèvement populaire au Bahreïn, la lutte continue Bahreïn: Une population opprimée dans l’indifférence
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Liban

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Environ 300 réfugiés syriens du camp al-Nour à Ersal (Békaa), qui avaient trouvé refuge au Liban en raison de la guerre qui ravage leur pays depuis 2011, sont en route vers le village frontalier syrien de Assal al-Ward, rapportent des médias libanais.

Liban: environ 300 réfugiés syriens sur le chemin du retour.

Plus d'un million de réfugiés syriens sont enregistrés auprès de l'Onu au Liban. Selon des informations obtenues auprès du HCR, la majorité des déplacés affirment sans aucune hésitation vouloir rentrer chez eux et 200 000 réfugiés ont quitté le Liban au cours des deux dernières années dans le cadre du programme de réinstallation dans un pays tiers.

Le 10 juin, cinquante familles syriennes étaient parties à Assal al-Ward. Elles ont emprunté des routes sinueuses dans le jurd d'Ersal, à bord de quelques dizaines de véhicules civils, pour se rendre en territoire syrien. L'opération s'était déroulée en présence de militaires libanais.

Mardi soir, le secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, a appelé à «une solution viable et définitive» concernant les réfugiés syriens au Liban.

«Il revient au gouvernement de prendre contact avec les autorités syriennes afin d'assurer le retour des réfugiés syriens installés au Liban», a-t-il souligné.

Depuis le début du conflit syrien, Beyrouth et des organisations internationales ont à plusieurs reprises tiré la sonnette d'alarme concernant le poids économique et social de la présence des réfugiés.

Source: agences et rédaction

12-07-2017 | 16:01
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut