Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Un ex-ambassadeur britannique décrit les objectifs US en Syrie Sous les promesses de modernisation, l’Arabie saoudite plus répressive que jamais envers les femmes Espagne: Puigdemont assure qu’il peut diriger la Catalogne depuis la Belgique Russie: un élève attaque ses camarades à la hache, sept blessés Arabie saoudite : Trump bloque les avoirs des princes déchus Le bilan de Macron sur les droits de l’homme est «mitigé», selon HRW Egypte: Sissi limoge son chef des renseignements 130 enfants meurent chaque jour au Yémen «Maison de l’horreur» en Californie: les parents inculpés de torture sur leurs enfants Le transfert de l’ambassade à Al-Qods aura lieu en 2019 (responsables US) Macron et May signent un traité sur le contrôle de l’immigration à leur frontière Pour Moscou, l’éclatement de l’accord nucléaire iranien serait «alarmant» Tunisie: 3e nuit de heurts, plus de 300 arrestations
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le fait que les président américains se succèdent ne change rien aux États-Unis, estime Vladimir Poutine dans le documentaire d’Oliver Stone, «The Putin Interviews».

Les présidents US passent, le pays reste le même, selon Poutine.

La transition du pouvoir aux États-Unis d'un président à l'autre ne change «presque rien» dans le pays, affirme le président russe au réalisateur américain.

Quand M. Stone a cherché à savoir si Donald Trump «était dans la poche du Kremlin», Vladimir Poutine a ri de bon cœur.

Retrait des USA du Traité ABM, Poutine promet une réponse appropriée

Pour M. Poutine, le retrait des États-Unis du Traité sur la limitation des systèmes antimissile balistiques constitue une erreur stratégique de la part de Washington.

«Bien que le retrait des États-Unis du Traité ABM sur la limitation des systèmes antimissiles balistiques soit une erreur stratégique du Pentagone, le dialogue sur la question doit se poursuivre», a-t-il ajouté.

À en croire Poutine, «la Russie était toutefois prête à y apporter une réponse appropriée».

«Ce n'est rien d'autre qu'une nouvelle course aux armements», a-t-il relevé, tout en soulignant que les systèmes antimissiles balistiques russes étaient plus efficaces que les complexes américains.

Effectivement, a-t-il poursuivi, la Russie est entourée de systèmes antimissiles balistiques des États-Unis et de leurs alliés, notamment en Europe de l'Est et en Alaska. Quoi qu'il en soit, le président insiste que le dialogue bilatéral à ce sujet doive se poursuivre à l'avenir.

Oliver Stone avait annoncé en novembre 2014 vouloir faire un film sur Poutine et l'interviewer. Cette série d'interviews a été réalisée sur deux ans, incluant des épisodes récents avec des questions concernant Donald Trump.

Le documentaire intitulé «The Putin Interviews» est divisé en quatre épisodes et diffusé du 12 au 15 juin sur la chaîne câblée américaine Showtime, qui appartient à l'un des plus grands groupes médiatiques américains, CBS.

Source: agences et rédaction

14-06-2017 | 13:00
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut