Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’armée syrienne et la Résistance islamique annoncent le début de la libération du jurd de Ersal Un électeur de Trump sur huit ne voterait plus pour lui, selon un sondage Quels sont les objectifs de la campagne contre l’armée libanaise? Voici Qizai, l’unique panda géant... marron, au monde USA/Réformes de Tillerson: plus de bureau de cyber-sécurité au Département d’État La rencontre Trump-Poutine n’était pas secrète, dit le Kremlin Brexit: des divergences émergent après le deuxième round des négociations Palestine occupée: les événements en cours à al-Aqsa pourraient lancer une nouvelle Intifada «Israël» révèle la portée de son aide aux groupes armés en Syrie Vingt mille policiers pour protéger le sommet des Vingt à Hambourg ! Bahreïn: une militante inculpée pour «terrorisme» (Amnesty) Téhéran recommande aux USA d’éloigner leurs bases militaires à 1.000km de l’Iran Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Afrique >> Afrique

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

La vie a normalement repris mercredi à Abidjan, la capitale économique, et dans les principales villes de Côte d'Ivoire avec la fin des mutineries de soldats qui y avaient paralysé les activités pendant plusieurs jours.

Côte d'Ivoire: la vie a repris avec la fin des mutineries

Les embouteillages, signe de l'animation de la mégalopole de près de 5 millions d'habitants, sont réapparus et les transports en commun et autres wôro-wôro (taxis collectifs) circulaient comme un jour normal à Abidjan, a constaté un journaliste de l'AFP.

Au Plateau, le quartier administratif - siège de la présidence, du gouvernement et du Parlement - et des affaires, les grands magasins, les banques et tous les bureaux ont rouvert et la fréquentation était habituelle.

Les travailleurs de la Banque africaine de développement (BAD) ont repris le travail à leur siège après trois jours d'absence.

«Tout va bien! Tout le monde est à son poste de travail», lance Clémence Niamké, haut cadre de l'administration ivoirienne.

Mardi, les militaires révoltés avaient regagné leurs casernes après quatre jours de troubles qui avaient touché plusieurs villes pour obtenir le paiement de primes promises lors de premières mutineries en janvier.

Un accord conclu la veille entre le gouvernement et les mutins avait permis de mettre fin au mouvement lancé vendredi dernier à Bouaké, dans le nord. Mercredi, les activités étaient normales dans la deuxième ville de Côte d'Ivoire, a constaté un correspondant de l'AFP.

Outre Abidjan et Bouaké, un retour à la normale était aussi constaté dans les villes de San Pedro (sud), Korhogo (nord) et Man (ouest) où les mutineries s'étaient étendues, selon des habitants.

Source : agences

17-05-2017 | 15:36
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut