Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Nucléaire iranien: Téhéran refuse toute nouvelle «condition» Libye: quelque 20.500 migrants détenus à Sabratha, selon l’ONU 582.000 Rohingyas de Birmanie réfugiés au Bangladesh depuis le 25 août, selon l’ONU Vu d’«Israël». Nucléaire iranien : Trump est une bénédiction et une malédiction «Israël» approuve 31 logements à Hébron, une première depuis 2002 Californie: les pompiers domptent les feux, le bilan grimpe à 41 morts Les services de renseignement voulaient recruter le terroriste Mohammed Merah Philippines: Marawi «libérée» de «Daech» mais les combats continuent, dit Duterte Donald Trump: La fin de l’accord nucléaire iranien est une «réelle possibilité» L’UE réaffirme son soutien à l’accord iranien Brexit: Juncker et May conviennent d’«accélérer les efforts» pour un accord Le Hezbollah condamne le double attentat terroriste qui a frappé Mogadiscio Attaque au couteau à Londres : un mort et deux blessés Irak : un groupe yazidi reprend Sinjar après le retrait kurde Pyongyang pose ses conditions pour renoncer aux armes nucléaires Un poste de police attaqué par des kamikazes en Afghanistan Brexit: l’UE espère des progrès significatifs d’ici décembre USA: les incendies ont fait 17 morts dans le nord de la Californie Le président de Catalogne a signé une déclaration d’indépendance mais la suspend L’ONU réclame à nouveau la fin de la guerre au Yémen Erdogan s’endort lors de sa conférence de presse avec Porochenko Qui participera à la prochaine guerre entre «Israël» et le Hezbollah ? Syrie: l’armée entre à Mayadine, un des derniers fiefs de «Daech» Pyongyang prêt à tester un missile «capable d’atteindre la côte ouest US» Nigeria: un «effort collectif» nécessaire contre «Boko Haram», dit le chef de l’armée Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'interdiction des ordinateurs et des appareils électroniques en cabine, sur les vols à destination des Etats-Unis, pourrait être étendue non seulement à l'Europe, mais également à d'autres régions du monde, a annoncé un responsable américain.

USA: l'interdiction des ordinateurs en vol «probablement» étendue à l’Europe et d’autres régions

«Il est probable que les restrictions mises en place en mars puissent être étendues à d'autres régions. Mais pas seulement l'Europe – étendues à des régions supplémentaires», a déclaré le 16 mai David Lapan, le porte-parole du ministère de la Sécurité intérieure (DHS), en commentant l’interdiction par les Etats-Unis des ordinateurs durant le vol. En mars, les autorités américaines avaient interdit aux passagers en provenance de dix aéroports dans huit pays arabes et en Turquie de transporter en cabine ordinateurs portables, tablettes et autres appareils électroniques d'une taille supérieure à celle d'un téléphone portable.

La ministre adjointe du DHS, Elaine Duke, est attendue ce 17 mai à Bruxelles pour des pourparlers avec les partenaires européens. Ces discussions porteront sur l'ampleur et la portée de cette interdiction et de ses conséquences, selon David Lapan.

Une interdiction américaine des ordinateurs portables pourrait semer la pagaille dans les aéroports européens, avec plus de 3 250 vols par semaine prévus cet été entre les pays de l'Union européenne et les Etats-Unis, selon des chiffres de l'industrie aérienne. Certains experts estiment que les ordinateurs placés dans des bagages enregistrés présentent également un risque en raison de la possibilité que leurs batteries prennent feu.

David Lapan a défendu cette possible interdiction, affirmant que les autorités devaient suivre la nature changeante des menaces terroristes. «Combien de tentatives de détruire un avion commercial avons-nous vues – sous-vêtements piégés, utilisation de liquides, utilisation de cartouches [d'imprimante]», a-t-il énuméré. «C'est à nous déterminer ce que ceux qui veulent du mal vont faire et d'essayer de les arrêter», a-t-il conclu.

Source: sites web

17-05-2017 | 12:02
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut