Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’armée syrienne et la Résistance islamique annoncent le début de la libération du jurd de Ersal Un électeur de Trump sur huit ne voterait plus pour lui, selon un sondage Quels sont les objectifs de la campagne contre l’armée libanaise? Voici Qizai, l’unique panda géant... marron, au monde USA/Réformes de Tillerson: plus de bureau de cyber-sécurité au Département d’État La rencontre Trump-Poutine n’était pas secrète, dit le Kremlin Brexit: des divergences émergent après le deuxième round des négociations Palestine occupée: les événements en cours à al-Aqsa pourraient lancer une nouvelle Intifada «Israël» révèle la portée de son aide aux groupes armés en Syrie Vingt mille policiers pour protéger le sommet des Vingt à Hambourg ! Bahreïn: une militante inculpée pour «terrorisme» (Amnesty) Téhéran recommande aux USA d’éloigner leurs bases militaires à 1.000km de l’Iran Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Afrique >> Afrique

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Deux éleveurs de bétail ont été tués et sept blessés dans une attaque-suicide menée par trois femmes kamikazes qui se sont fait exploser dans le nord-est du Nigeria, ont déclaré mardi des témoins.

Nigeria: trois femmes kamikazes tuent deux éleveurs

Selon un vieil habitant, Ali Musa, les trois assaillantes ont attaqué lundi matin le village de Shuwari Buri, situé à 40 km de Maiduguri, dans l'Etat du Borno, berceau du groupe islamiste Boko Haram.

«Deux d'entre elles sont entrées dans une hutte pour se faire exploser, tuant deux frères qui s'y reposaient», a-t-il précisé.

«La troisième a actionné ses explosifs au milieu d'habitants accourus, blessant sept d'entre eux», a-t-il ajouté.

Les trois kamikazes étaient arrivées auparavant dans le village et avaient demandé l'hospitalité, qui leur avait été refusée pour des raisons sécuritaires. Ibrahim Liman, un membre d'une milice civile servant d'appui à l'armée dans la lutte contre le groupe terroriste «Boko Haram», a confirmé les propos du vieil habitant.

Boko Haharm mène régulièrement des attaques dans cette région du nord-est, contre les civils, les mosquées, les écoles, les marchés et les gares routières. Beaucoup de kamikazes sont des femmes et des jeunes filles.

Le conflit entre l'armée et «Boko Haram» a fait au moins 20.000 morts et pllus de 2 millions de déplacés depuis 2009, dont une grande partie vivent dans des camps. Le nord-est du Nigeria est frappé par une grave crise alimentaire et les villageois n'ont pas pu cultiver les champs pendant trois saisons des pluies d'affilée.

Source : agences

17-05-2017 | 11:47
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut