Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’armée syrienne et la Résistance islamique annoncent le début de la libération du jurd de Ersal Un électeur de Trump sur huit ne voterait plus pour lui, selon un sondage Quels sont les objectifs de la campagne contre l’armée libanaise? Voici Qizai, l’unique panda géant... marron, au monde USA/Réformes de Tillerson: plus de bureau de cyber-sécurité au Département d’État La rencontre Trump-Poutine n’était pas secrète, dit le Kremlin Brexit: des divergences émergent après le deuxième round des négociations Palestine occupée: les événements en cours à al-Aqsa pourraient lancer une nouvelle Intifada «Israël» révèle la portée de son aide aux groupes armés en Syrie Vingt mille policiers pour protéger le sommet des Vingt à Hambourg ! Bahreïn: une militante inculpée pour «terrorisme» (Amnesty) Téhéran recommande aux USA d’éloigner leurs bases militaires à 1.000km de l’Iran Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Russie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'économie russe menacée par la Chine? Vladimir Poutine s'est exprimé sur les relations russo-chinoises lors d'une conférence presse.

Poutine: «La Russie n’est pas un pays qui a peur de quoi que ce soit».

L'économie russe ne sera pas absorbée par celle de la Chine, a déclaré Vladimir Poutine lors d'une conférence de presse à l'issue de sa visite de deux jours à Pékin.

«La Russie n'est pas un pays qui a peur de quoi que ce soit. Sans le moindre doute, les actions de la Chine ne visent pas à absorber [l'économie russe, ndlr] », a indiqué le président russe.

Il a également souligné que la Russie ne faisait rien qui puisse nuire à ses propres intérêts.

«Nous prenons toutes les décisions ensemble. Nous ne prenons pas de décisions susceptibles de nous porter préjudice. Nous n'acceptons que les propositions qui nous profitent», a-t-il précisé.

Selon le Président, la Russie aurait tort de ne pas saisir les occasions que lui offre sa coopération avec la Chine.

«La Russie est ouverte à la coopération avec tous les pays, la Chine, elle-aussi, montre une ouverture similaire», a déclaré M. Poutine, avant d'ajouter qu'il avait rencontré la veille les représentant de grandes entreprises européennes qui lui avaient confirmé cette volonté chinoise de coopérer.

Source: agences et rédaction

16-05-2017 | 10:29
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut