Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’armée syrienne et la Résistance islamique annoncent le début de la libération du jurd de Ersal Un électeur de Trump sur huit ne voterait plus pour lui, selon un sondage Quels sont les objectifs de la campagne contre l’armée libanaise? Voici Qizai, l’unique panda géant... marron, au monde USA/Réformes de Tillerson: plus de bureau de cyber-sécurité au Département d’État La rencontre Trump-Poutine n’était pas secrète, dit le Kremlin Brexit: des divergences émergent après le deuxième round des négociations Palestine occupée: les événements en cours à al-Aqsa pourraient lancer une nouvelle Intifada «Israël» révèle la portée de son aide aux groupes armés en Syrie Vingt mille policiers pour protéger le sommet des Vingt à Hambourg ! Bahreïn: une militante inculpée pour «terrorisme» (Amnesty) Téhéran recommande aux USA d’éloigner leurs bases militaires à 1.000km de l’Iran Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> France

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Deux policiers ont été légèrement blessés jeudi matin à La Réunion par un homme «soupçonné de radicalisation» takfiriste, qui leur a tiré dessus lors de son interpellation, a annoncé la préfecture de cette île française de l'océan indien.

La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé.

«L'homme a refusé de se rendre et a tiré au fusil sur les forces de l'ordre», a précisé la préfecture, ajoutant que les policiers avaient «riposté» et «maîtrisé l'assaillant», un homme d'une vingtaine d'année. La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.

«C'est quelqu'un de très discret, qui ne fréquentait pas grand monde et qui n'a jamais fait d'histoire», a témoigné une voisine de l'assaillant.

Une filière takfiriste, la première dans un territoire français d'outre-mer, avait été démantelée à La Réunion en juin 2015. La filière était dirigée un prédicateur salafiste présumé de 21 ans surnommé «l'Égyptien». Il a été interpellé en juin 2015 et transféré à Paris, où il a été mis en examen et incarcéré. Selon les chiffres de la préfecture de La Réunion, une centaine de personnes sont soupçonnées de radicalisation dans l'île.

«Cet acte délibéré montre que les policiers sont en danger sur l'ensemble du territoire national et non sur seulement quelques zones comme voudraient le faire croire certains magistrats», a réagi dans un communiqué un syndicat de police.

Un hommage national a été rendu mardi au policier tué la semaine dernière dans un attentat terroriste sur la prestigieuse avenue des Champs-Elysées, à Paris, revendiqué par «Daech».

La France est frappée par une vague d'attentats terroristes qui a fait 239 morts depuis 2015.

Source: agences et rédaction

27-04-2017 | 12:55
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut