Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’armée syrienne et la Résistance islamique annoncent le début de la libération du jurd de Ersal Un électeur de Trump sur huit ne voterait plus pour lui, selon un sondage Quels sont les objectifs de la campagne contre l’armée libanaise? Voici Qizai, l’unique panda géant... marron, au monde USA/Réformes de Tillerson: plus de bureau de cyber-sécurité au Département d’État La rencontre Trump-Poutine n’était pas secrète, dit le Kremlin Brexit: des divergences émergent après le deuxième round des négociations Palestine occupée: les événements en cours à al-Aqsa pourraient lancer une nouvelle Intifada «Israël» révèle la portée de son aide aux groupes armés en Syrie Vingt mille policiers pour protéger le sommet des Vingt à Hambourg ! Bahreïn: une militante inculpée pour «terrorisme» (Amnesty) Téhéran recommande aux USA d’éloigner leurs bases militaires à 1.000km de l’Iran Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> Europe

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Les pays membres de l'UE ont accordé une protection à quelque 710.400 demandeurs d'asile en 2016, dont plus de la moitié étaient des Syriens, selon des chiffres publiés mercredi par l'Office européen de statistiques Eurostat.

UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d'asile en 2016.

Ce nombre de protections accordées, qui correspond à plus du double de celui de 2015, porte sur trois types de statuts: celui de «réfugié» (55% du total), celui de la «protection subsidiaire» (37%) et enfin «l'autorisation de séjour pour des raisons humanitaires» (8%).

«Le plus grand nombre de personnes ayant obtenu un statut protecteur a été enregistré en Allemagne», qui est aussi de loin le pays où le plus de demandes ont été déposées, précise Eurostat, faisant état de 445.210 décisions positives en 2016, «trois fois plus qu'en 2015».

Suivent ensuite loin derrière la Suède (69.350 décisions positives), l'Italie (35.450), la France (35.170) et l'Autriche (31.750).

Les principaux bénéficiaires d'une protection dans les 28 pays de l'UE sont restés comme en 2015 les Syriens (405.600 personnes, doit 57% du total), devant les Irakiens (65.800) et les Afghans (61.800).

Le taux de réponses positives (avec l'un des trois statuts accordés aux demandeurs) s'est établi en moyenne à 61% en première instance dans l'UE, et à 17% en appel, avec de très fortes disparités selon la nationalité des demandeurs.

Il s'élevait ainsi par exemple à 98,1% pour les Syriens, 92,5% pour les Erythréens ou encore 63,5% pour les Irakiens. Mais il était bien plus bas pour d'autres: 17,4% par exemple pour les demandeurs pakistanais, 5,2% pour les Algériens ou encore 3,1% pour les Albanais.

Il y a également de fortes disparités entre les taux de reconnaissance pour un même pays d'origine selon l'Etat membre de l'UE où la demande est déposée, montrent les statistiques d'Eurostat.

Plus de 1,2 million nouvelles demandes d'asile ont été enregistrées dans les pays de l'UE en 2016, un nombre proche du record de l'année précédente, selon des chiffres publiés en mars par l'Office européen de statistiques.

Source: agences et rédaction

27-04-2017 | 09:16
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut