Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Le Leader Khamenei rend visite aux sinistrés du séisme à Kermanshah Syrie: l’armée chasse «Daech» de Boukamal, dernière ville aux mains des terroristes Allemagne: Merkel «déplore» l’échec des négociations gouvernementales «Israël» a des liens secrets avec plusieurs pays arabes, selon un ministre sioniste Irak : 300 femmes et enfants étrangers de «Daech» transférés à Bagdad avant expulsion Zimbabwe : dans la tourmente, Mugabe s’exprime devant la nation, sans annoncer sa démission Pyongyang pourrait avoir dès cette année un missile pouvant frapper les USA Hariri : je serai à Beyrouth pour le 22/11 et je discuterais les positions politiques avec Aoun Des sous-marins britanniques lanceraient des drones pour espionner les Russes MBS prend en otage deux enfants de Hariri Gebran Bassil à RT : la souveraineté du Liban n’est pas «à vendre» Moscou refuse de proroger la mission d’enquête sur les armes chimiques en Syrie N’oubliez jamais où vous vous garez. Cet automobiliste allemand l’a compris 20 ans après Le programme balistique de l’Iran «ne regarde pas» la France, affirme Velayati Le Premier ministre libanais Saad Hariri est arrivé à Paris Pays-Bas: les femmes terroristes inquiètent les services de renseignement Pyongyang créerait son premier sous-marin doté de missiles balistiques Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Moyen Orient

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Au fur et à mesure que «Daech» perd les territoires de son «califat», ses armes deviennent de plus en plus sophistiquées et rivalisent toujours plus de cruauté.

À Mossoul, «Daech» utilise du goudron chaud contre l'armée et les civils.

Les terroristes de «Daech» ont inventé un nouveau moyen de faire la guerre dans la partie ouest de Mossoul, a déclaré à Sputnik le représentant des «Volontaires de Ninive» Mahmud al Surdji.

«Les terroristes placent des tireurs embusqués sur les nombreux toits de la ville. Chaque terroriste utilise une femme comme bouclier contre les attaques aériennes», raconte M. Surdji.

Bien que les terroristes continuent d'utiliser des voitures piégées, ils essayent de perfectionner leurs armes.

«Récemment, ils ont ajouté à leur arsenal des bombes remplies d'un produit pétrolier, le "kira", qui ressemble à de la résine liquide. Il augmente la capacité de destruction des bombes, car il se disperse sur de longues distances et colle au corps, ce qui provoque de graves brûlures», explique-t-il.

Selon lui, le «kira» est produit à partir des asphaltènes du pétrole brut. Le pétrole de Kirkouk contient 1,38 % d'asphaltènes, mais celui d'ak-Kayara en contient 54 %. Les asphaltènes ne sont pas utilisés pour la fabrication d'explosifs, mais ils peuvent maintenir pendant longtemps une température très élevée. Ce matériau visqueux colle très bien au corps et il est très difficile à enlever.

Et du gaz moutarde aussi

Dans le même contexte, les terroristes de «Daech» ont utilisé du gaz moutarde contre une base militaire en Irak, où se trouvaient alors des conseillers américains et australiens, relate la chaîne CBS.

Suite à cette attaque, qui a eu lieu le dimanche dernier, six soldats américains ont été hospitalisés avec des problèmes respiratoires, poursuit l'AP.

En outre, au moins 25 soldats ont dû être soignés en toute urgence.

Aucun conseiller n'a été blessé lors de l'attaque.

Selon la chaîne ABC, le Premier ministre d'Australie, Malcolm Turnbull, a confirmé mercredi qu'aucun soldat australien n'avait non plus été blessé.

Le Pentagone a de son côté indiqué qu'une enquête avait été ouverte dans la foulée de l'incident.

En mars dernier, les forces gouvernementales irakiennes ont déclaré avoir encerclé les terroristes de «Daech» à Mossoul et avoir coupé leurs voies de communication en Syrie. Selon les militaires irakiens, ils contrôlent deux tiers de la partie ouest de Mossoul et l'aéroport.

«Daech» s'était emparé de Mossoul en juin 2014, lors d'une opération éclair lui ayant permis de contrôler de vastes territoires en Syrie et en Irak. Le groupe terroriste a depuis perdu une grande partie de ces zones.

Source: agences et rédaction

19-04-2017 | 09:41
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut