Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Sayed Nasrallah: ’ Ce qui se passe aujourd’hui est un signe annonciateur de la victoire définitive’ Journée mondiale d’al-Qods: manifestations à Bahreïn et en Irak (photos) La Journée mondiale d’al-Qods célébrée en Iran (photos) Les Iraniens célèbrent la Journée mondiale d’al-Qods Moscou sûr «à près de 100%» de la mort de Baghdadi L’Occident doit changer de cap pour sauver l’accord nucléaire, prévient Téhéran Yémen: l’ONU s’attend à 300.000 cas de choléra fin août La marine russe tire des missiles Kalibr contre «Daech» en Syrie Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins 11 morts La Corée du Nord a testé un nouveau moteur pour ses missiles Le leader de «Daech» Al-Baghadi aurait été tué dans une frappe russe Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang Afghanistan: attentat-suicide contre une mosquée à Kaboul, au moins 4 martyrs Arabie: Un militant détenu depuis son retour forcé Les Qataris se ruent dans les supermarchés après la fermeture de l’unique frontière du pays L’aviation nord-coréenne s’entraîne à frapper les porte-avions US Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale» Présidentielles françaises : recul des Socialistes et autres partis traditionnels Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Asie >> Asie

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Au moins deux mille personnes sont descendues dans les rues à Istanbul lundi soir pour contester le résultat du référendum sur l'extension des pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan, passé à une courte majorité la veille.

Turquie/Référendum: des milliers de soutiens du «non» manifestent à Istanbul.

«Côte à côte contre le fascisme», scandaient environ 2.000 personnes en arpentant les rues de Kadiköy sur la rive asiatique d'Istanbul, se dirigeant vers le siège du Haut-Conseil électoral (YSK). Un millier de personnes étaient simultanément réunies à Besiktas, sur la rive européenne, un autre quartier résolument laïc et anti-Erdogan de la métropole.

Le résultat du scrutin, remporté avec 51,4% des voix, a été immédiatement contesté par les deux principaux partis de l'opposition, le CHP (social-démocrate) et le HDP (pro-kurde), qui ont dénoncé des «manipulations» pendant le scrutin, annonçant leur intention de demander le recomptage des voix. En cause, la décision du YSK de considérer comme valides les bulletins non marqués du sceau officiel des autorités électorales. L'opposition y a vu une manœuvre rendant possible des fraudes.

A Besiktas, les manifestants brandissaient des tracts sur lesquels il était inscrit «Nous avons raison, le non gagnera». Au cours de leur marche, ils scandaient «le non n'est pas fini», et «le non a gagné», des slogans qui circulent largement sur les réseaux sociaux.

Dans les rues où passaient les manifestants, aux fenêtres des appartements, les gens tapaient sur des casseroles avec des ustensiles de cuisine, en signe de solidarité.

La police est restée globalement discrète lors de ces manifestations tout en mettant en garde contre l'utilisation de slogans jugés insultants.

D'autres manifestations de ce type, plus petites, ont eu lieu un peu partout en Turquie. Les médias turcs ont rapporté que 13 personnes ont été interpellées à Antalya, dans le sud du pays.

Source: agences et rédaction

18-04-2017 | 09:10
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut