Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Les médecins révèlent le lien entre la teinture des cheveux et le cancer Le président libanais prône «le retour en toute sécurité» des déplacés syriens Bahreïn négocie l’achat de S-400 russes Des avions israéliens bombardent une batterie de missiles en Syrie Interview de Macron: 61% des Français «pas convaincus» par la prestation du président Par leur décision sur l’Iran, les USA démontrent leur instabilité dans les négociations Les sanctions américaines: un vulgaire acte de vengeance Blair: «J’ai commis l’irréparable en cédant aux pressions d’Israël» Moscou : la coalition ménage «al-Nosra» pour renverser Assad Le leader catalan propose une rencontre au Premier ministre espagnol Moscou: les raids de la coalition à Raqqa n’ont apporté pour le moment que des milliers de victimes Exercices conjoints de Séoul et Washington au large de la Corée Les forces irakiennes prennent aux Kurdes la principale base militaire dans la province de Kirkouk Pyongyang : Nos programmes nucléaires sont destinés à nous protéger de la destruction Nucléaire: pour Téhéran, le discours de Trump viole l’accord Somalie: 276 morts et 300 blessés dans l’attentat de samedi à Mogadiscio Maroc: démantèlement d’une «cellule terroriste» liée à «Daech» Les Saoudiennes veulent aussi conduire des taxis La cause de la mort prématurée de centaines de milliers d’Européens dévoilée Le refus de délivrer des visas US à des militaires russes inacceptable pour Moscou Rohingyas: Annan pousse l’ONU à faire pression pour un retour des réfugiés Erdogan: la Turquie «n’a pas besoin» de l’UE La Française Audrey Azoulay devient la nouvelle «patronne» de l’Unesco Syrie : une offensive terroriste massive brisée par l’armée près de la frontière irakienne La saison des ouragans n’est pas terminée, Ophelia se rapproche de l’Europe Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Iran

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le président iranien Hassan Rohani a inauguré dimanche cinq phases du champ gazier Pars Sud, situé dans le Golfe, qui ont nécessité 20 milliards de dollars d'investissement depuis une douzaine d'années, selon les médias iraniens.

L'Iran inaugure 5 phases du champ gazier de Pars Sud d'une valeur de 20 md USD.

L'inauguration des phases 17, 18, 19, 20 et 21, permet à l'Iran d'augmenter sa production de gaz à Pars Sud et d'atteindre celle du Qatar, selon les responsables iraniens.

Pars Sud, propriété de l'Iran et du Qatar, est le plus grand gisement de gaz naturel au monde.

«Notre production a atteint 575 millions de mètres cubes par jour», a déclaré M. Rohani.

La production totale de gaz de l'Iran est de 885 millions de mètres cubes par jour, selon les chiffres officiels.

«En pleines sanctions, avec l'aide des ingénieurs et des travailleurs iraniens, nous avons réussi à développer ces dernières années onze phases de Pars Sud» qui en compte vingt-et-un au total, a déclaré de son côté Bijan Namadar Zanganeh, le ministre iranien du Pétrole.

Désormais, la presque totalité des phases de Pars Sud sont entrées en exploitation.

L'Iran dispose des deuxièmes réserves mondiales de gaz après la Russie et des quatrièmes réserves de pétrole dans le monde.

En novembre, la société française Total a signé un pré-accord de 4,8 milliards de dollars pour développer la phase 11 de ce champ gazier, mais elle attend encore la «décision finale» des Etats-Unis concernant l'Iran pour concrétiser ses projets dans le pays.

Par ailleurs, la conclusion en juillet 2015 de l'accord nucléaire avec les grandes puissances, a permis la levée en janvier 2016 d'une partie des sanctions internationales contre Téhéran.

L'Iran a réussi à augmenter sa production de pétrole à 3,9 millions de barils par jour (mbj) contre 2,6 mbj précédemment et de plus que doubler ses exportations pétrolières.

Téhéran cherche aussi à attirer les grandes compagnies internationales pour développer son secteur énergétique.

Début janvier, Téhéran a qualifié 29 grandes compagnies européennes et asiatiques pour participer aux appels d'offres pour le développement des champs pétroliers et gaziers du pays.

Parmi ces sociétés figurent notamment le groupe français Total, l'anglo-néerlandais Shell, le néerlandais Shlumberger, l'Italien Eni, les russes Gazprom et Lukoil, les chinois CNPC et Sinopec international.

Source: agences et rédaction

17-04-2017 | 12:52
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut