Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Sayed Nasrallah: ’ Ce qui se passe aujourd’hui est un signe annonciateur de la victoire définitive’ Journée mondiale d’al-Qods: manifestations à Bahreïn et en Irak (photos) La Journée mondiale d’al-Qods célébrée en Iran (photos) Les Iraniens célèbrent la Journée mondiale d’al-Qods Moscou sûr «à près de 100%» de la mort de Baghdadi L’Occident doit changer de cap pour sauver l’accord nucléaire, prévient Téhéran Yémen: l’ONU s’attend à 300.000 cas de choléra fin août La marine russe tire des missiles Kalibr contre «Daech» en Syrie Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins 11 morts La Corée du Nord a testé un nouveau moteur pour ses missiles Le leader de «Daech» Al-Baghadi aurait été tué dans une frappe russe Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang Afghanistan: attentat-suicide contre une mosquée à Kaboul, au moins 4 martyrs Arabie: Un militant détenu depuis son retour forcé Les Qataris se ruent dans les supermarchés après la fermeture de l’unique frontière du pays L’aviation nord-coréenne s’entraîne à frapper les porte-avions US Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale» Présidentielles françaises : recul des Socialistes et autres partis traditionnels Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Une bataille de rue géante a éclaté dans un parc de Berkeley en Californie, alors qu'étaient organisées simultanément des manifestations favorable et hostile à Donald Trump. 11 personnes ont été blessées et la police a procédé à 21 interpellations.

11 blessés dans de violents affrontements entre pro et anti Trump à Berkeley

Des milliers de personnes se sont rassemblées le 15 avril dans plusieurs villes américaines pour appeler le président Donald Trump à rendre publiques ses déclarations de revenus et d'impôts. Les manifestations se sont passées dans le calme dans tout le pays, à l'exception notable de Berkeley en Californie, où dans le même temps, près de 200 partisans de Donald Trump avaient organisé un rassemblement intitulé «Patriot Day», qui portait sur «la liberté d'expression».

Du côté des pro-Trump, étaient notamment présents des membres de la milice Oath Keepers du Montana, ainsi qu'un groupe de motards, alors que les militants anti-Trump étaient principalement des antifas.

Des gaz lacrymogènes, du spray au poivre et des feux d'artifices ont été utilisés dans les affrontements. Selon la police, onze personnes ont été blessées, dont une a reçu des coups de couteau.

La police a tenté de séparer les deux groupes avec une barricade en plastique léger et a entrepris de récupérer bâtons, drapeaux, et tout ce qui pouvait être utilisé comme arme.

Les forces de l'ordre ont également été la cible de jets de pierre et de bouteilles, raison pour laquelle elles ont dû appeler des renforts.

Ce n'est pas la première fois que des échauffourées éclatent à Berkeley depuis l'élection de Donald Trump. En février dernier, des milliers de manifestants avaient chassé à coups de bâton les supporters de Donald Trump venus assister à la conférence de l'éditorialiste de Breitbart, Milo Yannopoulos, qui avait finalement dû être annulée.

Source: agences

17-04-2017 | 11:03
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut