Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Sayed Nasrallah: ’ Ce qui se passe aujourd’hui est un signe annonciateur de la victoire définitive’ Journée mondiale d’al-Qods: manifestations à Bahreïn et en Irak (photos) La Journée mondiale d’al-Qods célébrée en Iran (photos) Les Iraniens célèbrent la Journée mondiale d’al-Qods Moscou sûr «à près de 100%» de la mort de Baghdadi L’Occident doit changer de cap pour sauver l’accord nucléaire, prévient Téhéran Yémen: l’ONU s’attend à 300.000 cas de choléra fin août La marine russe tire des missiles Kalibr contre «Daech» en Syrie Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins 11 morts La Corée du Nord a testé un nouveau moteur pour ses missiles Le leader de «Daech» Al-Baghadi aurait été tué dans une frappe russe Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang Afghanistan: attentat-suicide contre une mosquée à Kaboul, au moins 4 martyrs Arabie: Un militant détenu depuis son retour forcé Les Qataris se ruent dans les supermarchés après la fermeture de l’unique frontière du pays L’aviation nord-coréenne s’entraîne à frapper les porte-avions US Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale» Présidentielles françaises : recul des Socialistes et autres partis traditionnels Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Des sénateurs américains appellent à limiter les ventes de missiles air-sol et d'autres armements à l'Arabie saoudite. Cette initiative a été avancée par le sénateur Chris Murphy et ses collègues démocrates, qui ont déclaré que l’offensive de l'Arabie saoudite au Yémen avait entraîné une crise humanitaire dans ce pays.

Des sénateurs américains veulent limiter les ventes de missiles à l'Arabie saoudite

Les politiciens accusent Ryad de la mort de civils et notent que les opérations militaires ont provoqué la prolifération d'organisations terroristes au Yémen, dont «Daech» et «Al-Qaïda». Les sénateurs suggèrent de mener une expertise avant la vente d'armes pour établir comment elles seront réellement utilisées.

En particulier, les sénateurs préconisent de ne vendre à l'Arabie saoudite des missiles américains air-sol que sous certaines conditions.

Avant la livraison des armes, les USA «doivent être certains que le gouvernement saoudien et ses partenaires de coalition feront tout pour minimiser la menace pour les civils», indique la proposition. Le royaume doit aussi respecter les normes internationales, assurer les fournitures des produits de première nécessité et de l'aide humanitaire au Yémen et combattre efficacement les organisations terroristes, dont «Daech» et «Al-Qaïda».

En outre, les sénateurs veulent également évaluer la légalité des actions de l'armée saoudienne au Yémen du point de vue de la légitime défense et organiser une expertise pour établir si les militaires saoudiens attaquent sciemment la population civile. «Il faudra également évaluer les risques pour la réputation des USA dans la région et le rôle de l'Arabie saoudite dans la lutte contre les organisations terroristes», selon le projet.

Et de préciser: «Le rapport de la commission d'experts de l'Onu du 27 janvier 2017 a constaté que la coalition militaire menée par l'Arabie saoudite au Yémen avait violé au moins dix fois le droit international humanitaire en bombardant des maisons résidentielles, des marchés, des entreprises industrielles et un hôpital».

Le sénat américain souligne que les agissements de Ryad au Yémen ont empêché la livraison dans cette république des produits de première nécessité tels que la nourriture, le carburant et l'aide humanitaire.

Les sénateurs se réfèrent à un article du Washington Post paru le 23 février 2017 annonçant que les frappes aériennes de la coalition saoudienne près de la ville portuaire de Hodeïda avaient retardé les fournitures de nourriture et de médicaments, aggravant la situation déplorable des habitants locaux.

L'auteur du projet de résolution, le sénateur démocrate du Connecticut Chris Murphy, membre du comité du sénat pour les affaires internationales, a condamné le soutien de la soi-disant «opposition» en Syrie et les frappes contre la base aérienne syrienne d’al-Chaayrate.

«Quel que soit le motif de la frappe contre la Syrie il est évident que, conformément à la Constitution américaine, elle nécessitait une autorisation du congrès», a écrit Murphy sur Facebook.

Source : agences et rédaction

14-04-2017 | 11:42
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut