Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Nucléaire : Lavrov accuse Washington de «provoquer» la Corée du Nord «Une prison géante» : comment les sanctions affectent les citoyens syriens ? Bahreïn: la FIDH demande la libération de son militant Nabeel Rajab L’Iran se prépare à déployer ses navires de guerre dans le golfe du Mexique En vidéo, sayed Nasrallah annonce la fin de l’Etat de «Daech» Des députés tunisiens désavouent la déclaration anti-Hezbollah de la LA Zimbabwe: le nouveau président Mnangagwa succède officiellement à Mugabe Erdogan n’exclut pas des contacts avec Assad Les réseaux sociaux arabes se moquent de MBS, surnommé «l’ours errant» Netanyahou assure une «coopération secrète» entre «Israël» et les pays arabes Allemagne: les sociaux-démocrates prêts à «discuter» pour sortir de la crise Washington va envoyer des F-22 furtifs en Corée du Sud Silence «sans précédent» des chaînes de propagande en ligne de «Daech» «Une célébration du Hezbollah» gagne le concours tchèque de photographie Czech Press Photo L’armée syrienne a repris à «Daech» une nouvelle localité dans la vallée de l’Euphrate Première rencontre interparlementaire Russie-UE depuis 2014 Catalogne: l’indépendance «unilatérale» plus au menu du parti de Puigdemont Le Liban a préservé son taux de croissance positif malgré la situation difficile, dit Salamé Leader Khamenei : la Palestine reste la clé de la défaite des ennemis Discours du 10 novembre 2017 à l’occasion du quarantième de l’imam Hussein et de la Journée du martyr du Hezbollah Même après la défaite de «Daech», les USA ne quitteraient pas la Syrie Les princes saoudiens arrêtés pour corruption seraient torturés La Corée du Nord et Cuba font front commun contre les États-Unis L’Irak lance la dernière offensive dans le désert pour éliminer «Daech» du pays Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Des sénateurs américains appellent à limiter les ventes de missiles air-sol et d'autres armements à l'Arabie saoudite. Cette initiative a été avancée par le sénateur Chris Murphy et ses collègues démocrates, qui ont déclaré que l’offensive de l'Arabie saoudite au Yémen avait entraîné une crise humanitaire dans ce pays.

Des sénateurs américains veulent limiter les ventes de missiles à l'Arabie saoudite

Les politiciens accusent Ryad de la mort de civils et notent que les opérations militaires ont provoqué la prolifération d'organisations terroristes au Yémen, dont «Daech» et «Al-Qaïda». Les sénateurs suggèrent de mener une expertise avant la vente d'armes pour établir comment elles seront réellement utilisées.

En particulier, les sénateurs préconisent de ne vendre à l'Arabie saoudite des missiles américains air-sol que sous certaines conditions.

Avant la livraison des armes, les USA «doivent être certains que le gouvernement saoudien et ses partenaires de coalition feront tout pour minimiser la menace pour les civils», indique la proposition. Le royaume doit aussi respecter les normes internationales, assurer les fournitures des produits de première nécessité et de l'aide humanitaire au Yémen et combattre efficacement les organisations terroristes, dont «Daech» et «Al-Qaïda».

En outre, les sénateurs veulent également évaluer la légalité des actions de l'armée saoudienne au Yémen du point de vue de la légitime défense et organiser une expertise pour établir si les militaires saoudiens attaquent sciemment la population civile. «Il faudra également évaluer les risques pour la réputation des USA dans la région et le rôle de l'Arabie saoudite dans la lutte contre les organisations terroristes», selon le projet.

Et de préciser: «Le rapport de la commission d'experts de l'Onu du 27 janvier 2017 a constaté que la coalition militaire menée par l'Arabie saoudite au Yémen avait violé au moins dix fois le droit international humanitaire en bombardant des maisons résidentielles, des marchés, des entreprises industrielles et un hôpital».

Le sénat américain souligne que les agissements de Ryad au Yémen ont empêché la livraison dans cette république des produits de première nécessité tels que la nourriture, le carburant et l'aide humanitaire.

Les sénateurs se réfèrent à un article du Washington Post paru le 23 février 2017 annonçant que les frappes aériennes de la coalition saoudienne près de la ville portuaire de Hodeïda avaient retardé les fournitures de nourriture et de médicaments, aggravant la situation déplorable des habitants locaux.

L'auteur du projet de résolution, le sénateur démocrate du Connecticut Chris Murphy, membre du comité du sénat pour les affaires internationales, a condamné le soutien de la soi-disant «opposition» en Syrie et les frappes contre la base aérienne syrienne d’al-Chaayrate.

«Quel que soit le motif de la frappe contre la Syrie il est évident que, conformément à la Constitution américaine, elle nécessitait une autorisation du congrès», a écrit Murphy sur Facebook.

Source : agences et rédaction

14-04-2017 | 11:42
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut