Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Nucléaire : Lavrov accuse Washington de «provoquer» la Corée du Nord «Une prison géante» : comment les sanctions affectent les citoyens syriens ? Bahreïn: la FIDH demande la libération de son militant Nabeel Rajab L’Iran se prépare à déployer ses navires de guerre dans le golfe du Mexique En vidéo, sayed Nasrallah annonce la fin de l’Etat de «Daech» Des députés tunisiens désavouent la déclaration anti-Hezbollah de la LA Zimbabwe: le nouveau président Mnangagwa succède officiellement à Mugabe Erdogan n’exclut pas des contacts avec Assad Les réseaux sociaux arabes se moquent de MBS, surnommé «l’ours errant» Netanyahou assure une «coopération secrète» entre «Israël» et les pays arabes Allemagne: les sociaux-démocrates prêts à «discuter» pour sortir de la crise Washington va envoyer des F-22 furtifs en Corée du Sud Silence «sans précédent» des chaînes de propagande en ligne de «Daech» «Une célébration du Hezbollah» gagne le concours tchèque de photographie Czech Press Photo L’armée syrienne a repris à «Daech» une nouvelle localité dans la vallée de l’Euphrate Première rencontre interparlementaire Russie-UE depuis 2014 Catalogne: l’indépendance «unilatérale» plus au menu du parti de Puigdemont Le Liban a préservé son taux de croissance positif malgré la situation difficile, dit Salamé Leader Khamenei : la Palestine reste la clé de la défaite des ennemis Discours du 10 novembre 2017 à l’occasion du quarantième de l’imam Hussein et de la Journée du martyr du Hezbollah Même après la défaite de «Daech», les USA ne quitteraient pas la Syrie Les princes saoudiens arrêtés pour corruption seraient torturés La Corée du Nord et Cuba font front commun contre les États-Unis L’Irak lance la dernière offensive dans le désert pour éliminer «Daech» du pays Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> EXCLUSIVITÉS >> Analyses >> Analyses

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Par Nidal Hamadé

Un nouvel épisode de la série télévisée turque, qui a commencé avec le déclenchement de la guerre contre la Syrie, a été reproduit récemment. Cette fois-ci le sujet principal est celui «des armes chimiques» un épisode déjà tourné en 2013 mais dans une zone différente celle de la Ghoutta de Damas, causant à l’époque une attaque militaire américaine contre le territoire syrien, lors du deuxième mandat présidentiel de Barack Obama. Le nouvel épisode portant le même thème celui «des armes chimiques», préparé conjointement avec la nouvelle administration de Donald Trump a pour objectif de tenter une nouvelle attaque militaire directe contre l'Etat syrien.

Qui est le propriétaire de Smart Company, qui a diffusé les photos de Khan Sheikhun ?

Cette fois, le plan a partiellement réussi, mais la présence militaire russe qui forme pour Washington une barrière empêche une large offensive, ainsi que la conviction des chefs militaires notamment les américains sur l’incapacité des États-Unis à se mêler dans une guerre de grande envergure surtout après les grandes pertes financières et morales en Irak. Les chefs de l'armée américaine sont plus prudents dans cette approche que l'agence de renseignement américaine (CIA), qui ont pour rôle de manigancer les complots afin de préserver son existence au sein de l’administration américaine. C’est pourquoi cette agence est de plus en plus proche du règne actuel en Turquie, et coordonne tous les efforts avec cet Etat pour soutenir les groupes terroristes qui combattent en Syrie depuis 2011.

Les images qui ont été diffusées par la majorité des médias internationaux provenant de Khan Shaikhoun concernant les victimes du soi-disant bombardement chimique étaient remarquables. Ces images ont été diffusées en direct sur le terrain lors de l'événement par l'agence Smart Company détenue par l’opposant syrien Shamsi Sarkis résidant à Gaziantep en Turquie. Sarkis, qui a vécu toute sa vie en France, jusqu’au déclenchement de la guerre syrienne est le fils de l’opposant syrien Sarkis Sarkis, dont le nom a été directement lié à l’affaire du «pétrole contre la nourriture» organisée par les services secrets américains avec le régime de Saddam Hussein en collaboration avec Kofi Annan, dans les années quatre-vingt-dix.

Sarkis Sarkis a recueilli de sa participation à cette affaire de pillage d’énormes sommes d’argent estimées à des dizaines de millions de dollars, au détriment du peuple irakien, sa souffrance, sa richesse, sa pauvreté, alors qu’auparavant il était un fugitif qui vivait dans la pauvreté et la misère dans les villes françaises. Ce qu’il a pu piller dans l’opération du «pétrole contre nourriture» lui a permis ensuite de posséder un hôtel et des appartements dans les quartiers les plus luxueux de Paris. Sarkis, membre du Baas irakien faisait partie de l’opposition syrienne, et ne cessait d'attaquer le régime en Syrie, bien que les hauts fonctionnaires du Baas irakien se soient installés en Syrie pendant l'occupation américaine de l’Irak. Durant la présidence de Chirac et après l'adoption de la résolution 1559, Sarkis Sarkis s’est remis à attaquer le gouvernement syrien et à appeler à une intervention militaire en Syrie.

En outre, il a imprimé à son propre compte, les mémoires de l’opposant syrien Akram Hourani avec lequel il maintenait une relation étroite. Akram Hourani est le père de l’opposante syrienne Fida Hourani, qui a rencontré les ambassadeurs américains et français Robert Ford et Eric Chevalier dans la ville de Hama le vendredi 9 Juillet 2011, elle est également la présidente de l’association «la Déclaration de Damas pour le changement national», créé en 2005 et qui rassemble des opposants syriens ayant été les premiers à appeler à une intervention militaire américaine en Syrie, parmi eux figure Riad Seif, Haitham al-Maleh, Michel kilo et Anas al-Abda. Les Frères musulmans syriens, avaient un rôle majeur dans cette déclaration.

Ce sont les mêmes visages que vous voyez depuis que George Bush a déclaré le remodelage du Moyen-Orient selon les intérêts américains. Ce sont les mêmes personnes mais sous différentes nomination et sous différentes bannières. De fausses sociétés sont créées pour un temps limité, puis disparaissent pour donner la place à de nouvelles sociétés aussi fausses que leurs entrepreneurs.

Vous souvenez-vous du projet américain pour soutenir les médias contre l'axe de la résistance dans le monde arabe? L’affaire du «pétrole contre  nourriture» était l'un des moyens de financement de ce projet.

Source : Al-Ahed, traduit par l’équipe du site

13-04-2017 | 12:03
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut