Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Un ministre israélien invite le roi saoudien à prendre l’initiative du dialogue avec «Tel-Aviv» Les renseignements allemands ont espionné la Maison Blanche Policier poignardé dans un aéroport américain: le FBI enquête sur un «acte de terrorisme» Sayed Khamenei: défendre la Palestine c’est défendre la vérité Syrie: Macron ne voit pas de successeur légitime à Bachar Al-Assad «Daech» a détruit la mosquée Al-Nouri, emblème du vieux Mossoul Le leader de «Daech» Al-Baghadi aurait été tué dans une frappe russe Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang Afghanistan: attentat-suicide contre une mosquée à Kaboul, au moins 4 martyrs Arabie: Un militant détenu depuis son retour forcé Les Qataris se ruent dans les supermarchés après la fermeture de l’unique frontière du pays L’aviation nord-coréenne s’entraîne à frapper les porte-avions US Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale» Présidentielles françaises : recul des Socialistes et autres partis traditionnels Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement UE: protection accordée à plus de 700.000 demandeurs d’asile en 2016 L’imam Khomeiny de la naissance à la révolution Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> FAITS DIVERS

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

En Allemagne, le maire de la petite ville de Freiberg a adressé à la chancelière Angela Merkel une lettre l’appelant à lui rembourser les dépenses liées à l’accueil des réfugiés et aux soins médicaux accordés qui leur ont été accordés pour l’ensemble de l’année 2016.

Une ville allemande demande 736.000 euros à Merkel pour l'accueil des migrants.

Le maire de la petite ville allemande de Freiberg, Sven Krüger (SPD), a envoyé à la chancelière Angela Merkel (CDU) une facture pour les frais d'accueil et de soins médicaux accordés aux réfugiés pour l'ensemble de l'année 2016, dont le montant s'élève à 736 200 euros, relate le journal allemand Junge Freiheit.

«Je sollicite une compensation pour les coûts supportés», a écrit le maire, cité par le quotidien Die Freie Presse.

Il est à noter que la ville de Freiberg (Land de Saxe), qui compte environ 42 000 habitants, aurait engagé selon lui des sommes conséquentes pour l'accueil et les soins médicaux de quelques 1 700 demandeurs d'asile.

«Vous (Mme Merkel, ndlr) avez souligné à plusieurs reprises que pour le financement des coûts liés à l'accueil de réfugiés, il n'y aurait ni hausse d'impôts ni augmentation de la dette publique, et pas de charges supplémentaires par rapport aux budgets communaux», a rappelé M. Krüger.

Les 700 000 euros dépensés constituent une somme considérable pour une petite ville comme Freiberg, a indiqué le maire dans sa demande, qu'il considère par ailleurs comme une action symbolique.

A l'automne 2015, Freiberg a accueilli d'après lui chaque mois plus d'une centaine de demandeurs d'asile sur ordre des autorités municipales.

En outre, une salle de sport comprenant une grande tente a alors été érigée en tant que centre de premier accueil des immigrés de l'État libre de Saxe.

«Il était clair pour nous que nous étions tenus de régler la situation. Cependant, il était aussi clair que cela coûterait de l'argent, raison pour laquelle dès le début, les coûts supportés ont été alloués à un poste budgétaire séparé en vue d'en assurer la transparence et dans l'espoir de nous voir rembourser à l'avenir», explique le maire sur sa page Facebook.

Source: agences et rédaction

13-04-2017 | 11:48
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut