Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Le commandant des forces syriennes à Deir ez-Zor tombe en martyre Une BD apprend aux Japonais à se comporter pendant une attaque nucléaire Le chef d’état-major iranien à Damas pour lutter contre «sionistes et terroristes» Sayed Khameneï: Si les USA déchirent l’accord nucléaire, nous allons le réduire en miettes Destruction massive de villages rohingyas en Birmanie, nouvelles images satellite Cisjordanie: «Israël» fait fermer des bureaux de production pour médias La menace terroriste en Europe est la plus forte depuis 30 ans, selon le MI5 Bahreïn commande seize F-16V «Israël» fait avancer des plans pour 1.292 logements en Cisjordanie occupée Irak: les forces irakiennes ont atteint leurs objectifs, annonce l’armée A Barcelone, 200.000 personnes manifestent contre l’incarcération de deux indépendantistes Réservoirs d’ammoniac à «Haïfa»: «Israël» vit dans la terreur Un juge américain suspend le dernier décret migratoire de Trump Libye: quelque 20.500 migrants détenus à Sabratha, selon l’ONU 582.000 Rohingyas de Birmanie réfugiés au Bangladesh depuis le 25 août, selon l’ONU Vu d’«Israël». Nucléaire iranien : Trump est une bénédiction et une malédiction «Israël» approuve 31 logements à al-Khalil, une première depuis 2002 Californie: les pompiers domptent les feux, le bilan grimpe à 41 morts Les services de renseignement voulaient recruter le terroriste Mohammed Merah Philippines: Marawi «libérée» de «Daech» mais les combats continuent, dit Duterte Donald Trump: La fin de l’accord nucléaire iranien est une «réelle possibilité» Brexit: Juncker et May conviennent d’«accélérer les efforts» pour un accord Le Hezbollah condamne le double attentat terroriste qui a frappé Mogadiscio Attaque au couteau à Londres : un mort et deux blessés Irak : un groupe yazidi reprend Sinjar après le retrait kurde Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Afrique >> Afrique

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Dimanche noir pour la communauté copte égyptienne. Au moins 38 personnes ont perdu la vie dans deux attentats perpétrés contre des églises coptes, à Tanta, au nord du Caire, et Alexandrie. Le groupe terroriste “Daech” les a revendiqués tous les deux.

Attentats en Egypte contre deux églises: au moins 43 morts, “Daech” revendique

Le premier attentat a touché ce dimanche matin l'église copte Mar Girgis de Tanta, une ville de 400 000 habitants située dans le delta du Nil, au nord du Caire. L'explosion s'est produite vers 10 heures alors que la communauté chrétienne célébrait le dimanche des Rameaux. Des médias d'Etat égyptiens ont publié des images de l'église de Tanta peu après l'explosion qui a fait au moins 27 morts et 78 blessés.

La bombe aurait été placée à l'intérieur de l'église, où se déroulait une messe. Parlant au téléphone à la télévision «Nile News», le gouverneur de Gharbiya, le général Ahmad Deif, a affirmée qu'il n'y avait pas encore d'informations sur la nature de l'attentat. «Soit une bombe a été placée dedans, soit quelqu'un s'est fait exploser», a-t-il indiqué. Le chef de la sécurité de la province a été remplacé à son poste dans l'après-midi par le ministre de l'Intérieur égyptien, Magdy Abdel Ghaffar.

L'église de Tanta avait indiqué fin mars sur sa page Facebook qu'un «objet suspect» avait été retrouvé devant le bâtiment et qu'une équipe de démineurs l'avait récupéré et transporté «dans un véhicule spécial».

 Alexandrie : au moins 16 morts

Quelques heures plus tard, en début d'après-midi, un autre attentat a cette fois-ci visé l'église Saint-Marc d'Alexandrie, où se trouvait le pape copte orthodoxe. Au moins seize personnes sont décédées, selon le ministère égyptien de la Santé. Quarante-et-une autres sont blessées. L'attaque aurait été commise par un kamikaze.

 «L'élément terroriste équipé d'une ceinture explosive» a tenté de pénétrer dans l'église où se trouvait le pape copte Tawadros II à l'occasion de la fête des Rameaux, mais les policiers l'en ont empêchés et il s'est fait exploser», a expliqué le ministre de l'Intérieur égyptien. Un responsable de l'église copte a indiqué que le Tawadros II était parti avant l'explosion.

 Le renfort de l'armée réclamé par le président Sissi

 Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a demandé dimanche à l'armée de déployer des forces pour protéger les «infrastructures vitales» du pays. Il a notamment réclamé «le déploiement immédiat d'unités de protection de l'armée pour aider la police à sécuriser les infrastructures vitales et importantes dans toutes les provinces du pays», selon un communiqué de la présidence.

 Le Premier ministre Chérif Ismaïl a condamné dimanche matin l'attentat de Tanta, soulignant «la détermination de l'Etat à éradiquer de tels actes terroristes, et éliminer à la racine le terrorisme noir». «Le terrorisme frappe de nouveau l'Egypte, cette fois-ci le dimanche des Rameaux. Une autre tentative odieuse mais ratée visant tous les Egyptiens», a pour sa part réagi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ahmad Abou Zeid.

Al Azhar condamne fermement

 De son côté, Al Azhar, prestigieuse institution de l'islam sunnite basée au Caire, a rapidement réagi pour dénoncer l'attaque contre «des innocents». «L'objectif de cet attentat terroriste lâche est de déstabiliser la sécurité et la stabilité de notre Egypte, et l'unité du peuple égyptien, ce qui exige de toutes les composantes de la société qu'elles restent soudées», a-t-elle ajouté.

 Ces attentats interviennent quatre mois après une attaque-suicide qui avait fait une trentaine de morts dans une église copte du Caire. En le revendiquant, “Daech” avait affirmé sa détermination à continuer les attaques contre «tout infidèle ou apostat en Egypte et partout». Ceux de dimanche interviennent moins de trois semaines avant une visite du pape François, prévue les 28 et 29 avril, en Egypte. Le souverain pontife a d'ailleurs présenté ses «profondes condoléances» lors de la prière de l'Angélus dimanche.

Au total, 10% des Egyptiens sont coptes orthodoxes, c'est la communauté chrétienne la plus importante du Moyen-Orient. Des coptes qui se disent victimes de discriminations de la part des autorités égyptiennes et contre qui les violences se sont multipliées depuis la chute de Hosni Moubarak en 2013.

Source : agences et rédaction

09-04-2017 | 19:23
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut