Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Le Leader Khamenei rend visite aux sinistrés du séisme à Kermanshah Syrie: l’armée chasse «Daech» de Boukamal, dernière ville aux mains des terroristes Allemagne: Merkel «déplore» l’échec des négociations gouvernementales «Israël» a des liens secrets avec plusieurs pays arabes, selon un ministre sioniste Irak : 300 femmes et enfants étrangers de «Daech» transférés à Bagdad avant expulsion Zimbabwe : dans la tourmente, Mugabe s’exprime devant la nation, sans annoncer sa démission Pyongyang pourrait avoir dès cette année un missile pouvant frapper les USA Hariri : je serai à Beyrouth pour le 22/11 et je discuterais les positions politiques avec Aoun Des sous-marins britanniques lanceraient des drones pour espionner les Russes MBS prend en otage deux enfants de Hariri Gebran Bassil à RT : la souveraineté du Liban n’est pas «à vendre» Moscou refuse de proroger la mission d’enquête sur les armes chimiques en Syrie N’oubliez jamais où vous vous garez. Cet automobiliste allemand l’a compris 20 ans après Le programme balistique de l’Iran «ne regarde pas» la France, affirme Velayati Le Premier ministre libanais Saad Hariri est arrivé à Paris Pays-Bas: les femmes terroristes inquiètent les services de renseignement Pyongyang créerait son premier sous-marin doté de missiles balistiques Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Afrique >> Afrique

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le soi-disant «Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans», nouvelle formation terroriste réunissant plusieurs groupes du Sahel, a revendiqué l'attaque qui a coûté la vie à un militaire français au Mali le 5 avril.

Mali: un nouveau groupe terroriste revendique l'attaque fatale à un soldat français

L'alliance terroriste appartenant à «Al-Qaïda» et baptisée «Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans» affirme que le soldat français est tombé «dans une embuscade dans la région de Douentza» au Mali, près de la frontière burkinabè, dans son communiqué diffusé sur les réseaux sociaux et cité par l'agence mauritanienne Al-Akhbar.

L'attaque a eu lieu quelques jours après la clôture d'une conférence d'entente nationale organisée au Mali le 2 avril, qui avait notamment recommandé l'ouverture de négociations avec deux dirigeants terroristes maliens, le chef touareg Iyad Ag Ghaly et le prédicateur radical Amadou Koufa. Les groupes armés d'Iyad Ag Ghaly et d'Amadou Koufa font partie de ceux qui ont fusionné, avec notamment celui de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar, rallié à «Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi)», pour constituer le groupe dont la création a été annoncée en mars.

Paris avait annoncé le 6 avril la mort du militaire français dans «un accrochage avec des terroristes», au cours d'une opération conjointe entre la force française Barkhane et les armées malienne et burkinabè près de la frontière avec le Burkina Faso.

En visite le 7 avril au Mali avec son homologue allemand Sigmar Gabriel, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a rendu hommage au «sacrifice» du soldat, le caporal-chef Julien Barbé.

Après une visite à la base de la force de l'ONU au Mali (Minusma) à Gao, principale ville du nord du pays, où ils ont notamment rencontré le contingent allemand, Jean-Marc Ayrault et Sigmar Gabriel se ont rendus à Bamako, où ils ont été reçus par le président Ibrahim Boubacar Keïta.

«La France est engagée dans un combat contre le terrorisme au Mali. Il n'y a pas d'autre moyen», a déclaré Jean-Marc Ayrault à la presse à Bamako.

«Nous n'allons pas négocier avec les terroristes qui revendiquent les attentats», a pour sa part affirmé le ministre des Maliens de l'Extérieur, Abdourhamane Sylla, rejetant ainsi implicitement la recommandation d'ouverture de négociations de la conférence d'entente nationale.

Source : sites web et rédaction

08-04-2017 | 13:19
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut