Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Sayed Nasrallah: L’Etat de «Daech» a complètement disparu Soleimani à sayed Khamenei : la fin de «Daech», une grande victoire pour les musulmans du monde Syrie: le gouvernement contrôle 98% du pays, dit Poutine Au moins 50 morts dans un attentat-suicide dans le nord-est du Nigeria Rohani à Macron: L’Iran «ne cherche pas à dominer» le Moyen-Orient Le général Aoun appelle les militaires au «plus haut degré de vigilance» Document confidentiel sur une correspondance entre Jubeir et Ben Salmane sur un accord avec «Israël» Les Rohingyas de Birmanie sont victimes d’«apartheid», dénonce Amnesty Corée du Nord «terroriste» selon Washington: la Chine appelle au dialogue Poutine rencontre Assad en Russie, le félicite pour ses résultats dans la lutte contre le terrorisme Damas pilonnée pour la 7e journée consécutive: nouvelles victimes, nouvelles destructions Le FSB crée une base de données recensant les terroristes étrangers Les révélations de l’ex-PM qatari à la BBC dévoilent une conspiration anti-syrienne bien plus large Le Leader Khamenei rend visite aux sinistrés du séisme à Kermanshah Syrie: l’armée chasse «Daech» de Boukamal, dernière ville aux mains des terroristes Allemagne: Merkel «déplore» l’échec des négociations gouvernementales «Israël» a des liens secrets avec l’Arabie saoudite, confirme un ministre sioniste Irak : 300 femmes et enfants étrangers de «Daech» transférés à Bagdad avant expulsion Zimbabwe : dans la tourmente, Mugabe s’exprime devant la nation, sans annoncer sa démission Pyongyang pourrait avoir dès cette année un missile pouvant frapper les USA Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> LE HEZBOLLAH >> SG >> Résumés des discours

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

A l'occasion de l'anniversaire de Sayeda Fatima Zahraa, fille du Messager de Dieu et le prophète de l'Islam, Mohammad (S), le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours par vidéoconférence devant des milliers de partisans réunis dans plusieurs régions libanaises.

Parmi les idées principales de son discours: "Au début et à cette occasion glorieuse j'adresse toutes mes félicitations au petit-fils de Sayeda Zahraa, l'Imam Mahdi, et à tous les musulmans du monde. Je félicite toutes les femmes qui endurent les souffrances en cette période sensible, et je félicite les femmes des martyrs, les mères des martyrs mais aussi les filles des combattants et des martyrs.

Dans ce contexte, les Palestiniens visés par le projet de l'apartheid préservent le moral et l'esprit de la résistance, comme on l'a vu lors des funérailles du martyr Bassel el-Aaraj, la grande présence populaire, et les slogans fermes et tenaces des participants.

A ce sujet, le nouveau secrétaire général de l'ONU a fléchi devant les pressions. Il a ordonné à la secrétaire exécutive de retirer le rapport qui condamne Israël pour ses exactions racistes. Ce n'est pas nouveau puisque l'ancien secrétaire général avait retiré un rapport sur les crimes saoudiens au Yémen. La secrétaire exécutive Rima Khalaf a refusé de retirer le rapport et a préféré de démissionner.

Nous allons souligner deux faits: la soumission des Nations Unies aux Etats-Unis et Israël, et la position de cette dame arabe qui a sacrifié son poste et son travail pour faire triompher sa conscience. Nous savons d'avance que l'ONU est une institution soumise aux Etats-Unis. On ne peut pas miser sur cette organisation et ses décisions pour restituer nos terres au Liban et en Palestine.

 Nous réclamons de la Ligue arabe et du Conseil de la coopération du Golfe de suivre cette affaire qui fait partie de la guerre politique contre l'occupant usurpateur de la Palestine. Dans ce cadre, le peuple palestinien affiche une fois de plus sa ténacité et sa solidité. C'est ce que nous avons vu lors des funérailles du martyr Bassel al-Aaraj.

Nous en tant que résistance, saluons l'âme du martyr, sa famille et ses proches. La voie de la résistance est la seule option efficace pour libérer nos terres et préserver nos droits. Attendre passivement et indéfiniment la communauté internationale et la solution politique ne mène nulle part.

Passons au Liban, et surtout en ce qui concerne la question de l'imposition des impôts et de l'augmentation des salaires.

Nous devons adopter une approche logique. Il n'est pas permis de proférer des mensonges liés à des impôts inexistants. Je dis aux partis politiques que le populisme dans cette question ne réussit pas. Comme il y a des gens qui rejettent les impôts, plus d'un million de personnes attendent l'augmentation des salaires tant attendue par eux. Il faut aborder justement cette question. La justice pour les 260 mille familles qui veulent l'augmentation des salaires et la justice pour les pauvres incapables de payer des impôts.

Quant à nous, nous soutenons fermement l'augmentation des salaires des fonctionnaires de l'Etat. Il faut œuvrer sérieusement pour financer le projet de l'augmentation des salaires. Concernant les impôts, il existe des impôts imposés sur les riches, les grandes compagnies, les biens maritimes, dans ce cas il n'y a aucun problème d'imposer des impôts.

Les pauvres paient des impôts depuis des années. Nous appelons à ne pas multiplier les impôts sur les pauvres, quel que soit le mandat ou le Parlement en fonction. C'est notre position politique depuis 1992.

Des débats ont eu lieu sur les sources de financement de l'augmentation des salaires. Mais certaines forces politiques ne veulent pas renoncer à certaines dépenses inutiles et non importantes.

Ces forces n'acceptent pas à ce jour de renoncer à certains de leurs privilèges. D'après mes sources, une réunion restreinte aura lieu prochainement entre les blocs parlementaires. Nous allons présenter un projet complet qui satisfait les fonctionnaires et les milliers de pauvres. Vous devez prendre des décisions courageuses. Je vous le dis clairement: vous êtes capables de financer le projet de l'augmentation des salaires sans imposer aucun impôt sur les pauvres. Pour une seule fois, adoptez une position forte qui sert et qui aide les pauvres.

Vous aurez l'honneur de servir cette classe sociale. Les forces politiques qui ont promis de ne pas multiplier les impôts aux pauvres doivent tenir à leur promesse. Pour ce qui est de la loi électorale: il ne reste pas assez de temps. N'entrainez pas le pays au bord du gouffre. Ceux qui placent le pays devant la loi des années 60 exposent le pays à un grand danger. Ce jeu du bord du gouffre est très périlleux.

Notre position est connue. Nous ne proposons pas une loi électorale à notre taille, mais une loi permanente et durable. Nous aspirons à une représentativité juste de toute la population, en ouvrant la porte aux forces peu populaires.

Ceci est dans l'intérêt de tous. La loi qui assure la représentation de tout le peuple est un sujet de polémique. Mais pour nous, la loi la plus juste est la loi proportionnelle complète. Sachez que notre quota va diminuer dans une loi pareille. Mais d'autres forces doivent avoir le droit de prendre des décisions sur le plan patriotique.

Certaines forces doivent accepter de prendre leur forme réelle. Pour ne pas être exposés aux dangers de la vacance parlementaire, de la loi 60 et de la prorogation du mandat du parlement, les forces politiques doivent trancher sur cette affaire, sinon, le pays sera en danger.

A partir de ce jour, les forces politiques doivent œuvrer en ce sens jour et nuit. C'est la question la plus cruciale puisque le sort de l'Etat et du régime politique s'y joue. Tout le monde doit acception de faire des concessions, et de tenter de s'accorder sur une loi électorale.

Dans ces jours-ci, la guerre en Syrie entame sa septième année. Tous ceux qui se sont réunis ensemble sous le titre des soi-disant amis de la Syrie, ont tout fait pour ruiner la Syrie.

Aujourd'hui, ces pays régionaux et internationaux sont face à une défaite et un grand revers. Des dizaines de milliards de dollars de pays arabes ont été versés dans cette guerre. Cet argent pouvait sauver les pauvres de tout le monde arabe, de mettre fin à la famine en Somalie, de reconstruire Gaza, de trouver des opportunités de travail pour des centaines de milliers de jeunes chômeurs arabes… mais des sommes incommensurables ont été payées pour détruire la Syrie.

Ils ont cherché des combattants des quatre coins de la planète pour réaliser leur objectif: détruire la Syrie, l'extirper de l'axe de la résistance, et de mettre la main sur sa position géographique et géopolitique.

On sait bien que des Syriens réclamaient des réformes en Syrie. Mais ce qui a bouleversé la donne est l'avènement de groupes takfiristes comme al-Qaida, Daech et autres pour détourner la voie des revendications du peuple. Al-Qaïda qui figure à la liste du terrorisme a été financé par les grandes puissances pour combattre en Syrie l'axe de la résistance.

En première année de guerre je me suis adressé à al-Qaïda,à al-Nosra et à Daech: on vous a cherché de partout pour venir combattre en Syrie, et à la fin on vous exterminera. Mais la stupidité, l'ignorance et le fanatisme de ceux-ci ont aveuglé leurs yeux. Ils sont au summum de leur idiotie. Ils ont cru pouvoir exploiter les aides américaines et arabes pour réaliser leur projet en Syrie. Daech n'a plus d'avenir politique ni militaire en Syrie. La coalition internationale bombarde Daech aujourd'hui. Tout comme le front al-Nosra qui a été cherché par les Américains et les Turcs. Maintenant, on entend des voix d'Idleb dénoncer les Etats-Unis qui les ont abandonnés. C'est maintenant que vous vous êtes éveillés.

Sachez que Daech, al-Nosra, les factions terroristes connaitront leur fin prochainement. La magie se retourne contre le magicien. On mise sur certaines personnalités de l'opposition moderne pour reconstruire la Syrie et participer à la prise de décision dans ce pays.

Ceux qui pensent combattre sur le sentier de l'Islam en Syrie je leur dis: Votre combat est futile, et sans horizon, votre combat sera une effusion de sang des deux côtés. Netanyahu s'est accouru en Russie parce qu'il craint la défaite de Daech. Cette défaite qui signifie que l'Iran, la Syrie et le Hezbollah seront victorieux.

Vous, terroristes qui prétendez combattre pour l'Islam, avez combattu pendant des années sur la voie des Etats-Unis, contre l'Islam. Je vous appelle à déposer les armes. Dès le début nous avons assuré que l'axe de la résistance ne sera pas vaincu ni en Syrie, ni en Irak, ni au Yémen…nous connaitrons inchallah la victoire décisive.

Source : French.alahednews

18-03-2017 | 17:12

Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut