Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Les médecins révèlent le lien entre la teinture des cheveux et le cancer Le président libanais prône «le retour en toute sécurité» des déplacés syriens Bahreïn négocie l’achat de S-400 russes Des avions israéliens bombardent une batterie de missiles en Syrie Interview de Macron: 61% des Français «pas convaincus» par la prestation du président Par leur décision sur l’Iran, les USA démontrent leur instabilité dans les négociations Les sanctions américaines: un vulgaire acte de vengeance Blair: «J’ai commis l’irréparable en cédant aux pressions d’Israël» Moscou : la coalition ménage «al-Nosra» pour renverser Assad Le leader catalan propose une rencontre au Premier ministre espagnol Moscou: les raids de la coalition à Raqqa n’ont apporté pour le moment que des milliers de victimes Exercices conjoints de Séoul et Washington au large de la Corée Les forces irakiennes prennent aux Kurdes la principale base militaire dans la province de Kirkouk Pyongyang : Nos programmes nucléaires sont destinés à nous protéger de la destruction Nucléaire: pour Téhéran, le discours de Trump viole l’accord Somalie: 276 morts et 300 blessés dans l’attentat de samedi à Mogadiscio Maroc: démantèlement d’une «cellule terroriste» liée à «Daech» Les Saoudiennes veulent aussi conduire des taxis La cause de la mort prématurée de centaines de milliers d’Européens dévoilée Le refus de délivrer des visas US à des militaires russes inacceptable pour Moscou Rohingyas: Annan pousse l’ONU à faire pression pour un retour des réfugiés Erdogan: la Turquie «n’a pas besoin» de l’UE La Française Audrey Azoulay devient la nouvelle «patronne» de l’Unesco Syrie : une offensive terroriste massive brisée par l’armée près de la frontière irakienne La saison des ouragans n’est pas terminée, Ophelia se rapproche de l’Europe Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Amériques >> Amériques

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'auteur d'un rapport qui accusait le président américain Donald Trump de liens avec la Russie a été invité par des sénateurs américains à se rendre aux USA. Il réfléchit aux suites à donner à cette invitation.

L'ex-agent du MI6, auteur du «dossier Trump» bientôt entendu par le Sénat US?

Christopher Steele, l'ex-agent du MI6, auteur du rapport sur les liens présumés de Donald Trump avec le Kremlin, est invité à témoigner devant le comité de renseignement du Sénat américain. L'ancien agent du service de renseignement extérieur britannique réfléchit encore à cette invitation, annonce le quotidien The Independent, se référant à son entourage.

Selon les interlocuteurs du journal, il y a peu de chances que Steele, âgé de 52 ans, accepte de venir aux États-Unis. Toutefois, certains sénateurs tant Démocrates que Républicains, sont prêts à rencontrer l'ex-espion en Grande-Bretagne ou en territoire neutre.

Pour le moment, Steele n'a pas répondu à l'invitation faite il y a deux semaines, mais ses proches affirment qu'il ne serait d'accord pour évoquer des détails de son rapport que si certaines mesures de sécurité étaient prises.

Le document anonyme, qui affirmait que certains «agents russes» disposeraient d'informations compromettantes pour Donald Trump, a été publié par BuzzFeed, qui a annoncé que ce rapport avait été rédigé par un ex-agent du renseignement britannique. Plus tard, il a été révélé que le rapport émanait de Christopher Steele, qui après son départ du MI6, avait fondé la société Orbis Business, spécialisée dans les enquêtes et la sécurité.

Donald Trump a plusieurs fois démenti les informations contenues dans le rapport de Steele en déclarant ne pas être lié à la Russie et n'ayant aucun contact avec les autorités russes. Le président américain a souligné que le FBI a qualifié le rapport de faux et que BuzzFeed devait répondre de la publication, ses collaborateurs n'étant que des «tas d'ordures» et des «personnes très malhonnêtes».

À son tour, le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a déclaré aux journalistes que les articles annonçant que Moscou disposerait d'informations compromettantes pour Donald Trump étaient «des canulars absolus».

Source: agences

03-03-2017 | 15:32
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut