Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Hariri : je serai à Beyrouth pour le 22/11 et je discuterais les positions politiques avec Aoun Des sous-marins britanniques lanceraient des drones pour espionner les Russes MBS prend en otage deux enfants de Hariri Gebran Bassil à RT : la souveraineté du Liban n’est pas «à vendre» Moscou refuse de proroger la mission d’enquête sur les armes chimiques en Syrie N’oubliez jamais où vous vous garez. Cet automobiliste allemand l’a compris 20 ans après Le programme balistique de l’Iran «ne regarde pas» la France, affirme Velayati Le Premier ministre libanais Saad Hariri est arrivé à Paris Pays-Bas: les femmes terroristes inquiètent les services de renseignement Pyongyang créerait son premier sous-marin doté de missiles balistiques «Israël» pas prêt à faire la guerre pour les Saoudiens, disent les experts Maduro promet à l’opposition des élections présidentielles en échange d’une levée des sanctions US France: début du procès du «tireur de Paris» Abdelhakim Dekhar Irak: l’armée a repris Rawa, dernière localité du pays tenue par «Daech» Zimbabwe : arrestations autour de Mugabe, l’ex-vice-président de retour Séisme en Iran: 436 morts, situation encore critique Pour l’Iran, l’attitude «partiale» de Paris aggrave les crises au Moyen-Orient Le Congrès américain vote 700 milliards de dollars pour la défense Eisenkot aux médias saoudiens : «Israël» prêt à partager avec l’Arabie des renseignements sur l’Iran Syrie: plus de 1.200 sites terroristes éliminées en une semaine «Israël» viole le droit international au Golan et dans les territoires occupés, dit l’ONU D’où proviennent les armes conservées dans les dépôts de «Daech»? Syrie: nouvel assaut de l’armée à Boukamal, dernière ville tenue par «Daech» Michel Aoun attendra le retour de Saad Hariri de Paris pour toute décision sur le gouvernement Assad : les développements régionaux confirment la justesse des politiques adoptées par la Syrie Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ŒIL SUR L'ENNEMI

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le site israélien proche des milieux de renseignement de l’armée israélienne DEBKAfile a révélé que le chef des services de renseignement saoudien s’était rendu secrètement à «Tel-Aviv» et à Ramallah.

Visite secrète du chef du Renseignement saoudien à «Tel-Aviv» et à Ramallah

Dans un rapport exclusif, DEBKAfile a indiqué que la visite du Khalid bin Ali bin Abdullah al-Humaidan vise à examiner des dossiers sécuritaires sur la tenue d’une réunion entre «Israël», les États-Unis et l’Arabie saoudite, d’autant plus que le président américain Donald Trump et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avaient abordé ce sujet, lors de leur rencontre à Washington.

Selon le site israélien, le chef des services de renseignement saoudien a rencontré à Ramallah les dirigeants de l’Autorité Palestinienne pour les mettre en garde contre l’ouverture des canaux de contact direct avec l’Iran. Cet avertissement fait suite à des rapports sur la tenue d’une réunion à Bruxelles entre une délégation palestinienne et des représentants de la République Islamique d’Iran.

DEBKAfiles souligne que cette visite intervient après que l’Iran a augmenté la portée de ses missiles Scud, capables désormais de viser des objectifs à Riyad. Il prétend que «le test réussi de ces missiles par l’Iran attiserait le feu de la guerre au Moyen-Orient et pourrait aboutir à une confrontation directe entre l’Iran et les États-Unis».

Pour rappel, c’est plutôt, l’Arabie saoudite qui a mobilisé tous ses moyens pour attiser le feu de la guerre dans la région. Ce royaume wahhabite profite de ses pétrodollars  pour s’acquérir les armes les plus sophistiqués, auprès de ses alliés occidentaux, afin de les employés contre les pays musulmans. La guerre contre le Yémen et la participation directe des forces d’occupation saoudiennes à la répression du mouvement pacifique du peuple bahreïni par le régime de Manama en sont la preuve.

Source : sites web et rédaction

24-02-2017 | 12:13
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut