Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Renforcement des sanctions: Téhéran juge illégitimes certaines démarches de Washington GB: pour la première fois, une femme dirige la garde de la reine Pyongyang compare Trump à Hitler Ukraine: explosion d’une voiture à Kiev, un soldat tué Téhéran accuse les USA de «flirter» avec le terrorisme «Les USA préparent une provocation cynique sans précédent en Syrie», selon un sénateur russe Maroc: nouveaux heurts entre manifestants et forces de l’ordre à al-Hoceima Crise au Golfe: un républicain US menace de bloquer les ventes d’armes aux pays du CCG Malgré les sanctions, «la Russie ne poursuivra pas le chemin souhaité par l’Occident» France: l’ex-Premier ministre Manuel Valls quitte le Parti socialiste Après la remise en vigueur partielle de son décret migratoire, Trump crie victoire Migrants de Calais: la justice française ordonne des mesures d’aide Syrie: Lavrov appelle Tillerson à empêcher les provocations contre l’armée gouvernementale Irak: les deux tiers du vieux Mossoul repris à «Daech» Rejetant le diktat des pays arabes, le Qatar refuse de rompre avec l’Iran Londres: une manifestation contre les violences policières dégénère, 2 policiers blessés Durant l’Euro 2016, «Daech» voulait frapper la France à la voiture piégée USA: des sites gouvernementaux piratés par des messages pro-«Daech» Au Pakistan, triste Aïd après un incendie qui fait 153 morts Sayed Khameneï: la frappe balistique des gardiens de la Révolution contre les terroristes en Syrie est un grand exploit L’Iran veut approfondir ses relations avec le Qatar (Rohani) Bahreïn: suspendu par les autorités, le quotidien Al-Wasat licencie ses employés Le leader de «Daech» Al-Baghadi aurait été tué dans une frappe russe Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang Afghanistan: attentat-suicide contre une mosquée à Kaboul, au moins 4 martyrs Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Liban

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le commandant en chef des forces navales israéliennes pour le port de «Haïfa» a mis en garde contre une «montée en puissance militaire et balistique du Hezbollah» plus de dix ans après la guerre menée par «Israël» contre le Liban en 2006.

Le Hezbollah, «véritable menace pour les forces navales israéliennes»

Plus de 10 ans après la guerre de 33 jours, «le Hezbollah dispose d'une gamme complète de missiles et de roquettes», affirme le général de brigade David Saar.

Le Hezbollah constitue désormais «une véritable menace pour les forces navales israéliennes». Le commandant israélien qui se confie au journal Israël Hayom rappelle «l'attaque au missile» du Hezbollah contre un navire de guerre israélien en 2006 au large de Tyr, attaque «qui nous a fait passer un douloureux message quant aux capacités du Hezbollah et de ses motifs dans le domaine de la guerre maritime. C'est une puissance qu'Israël a tout intérêt à prendre au sérieux et face à laquelle il faudra être vigilant».

Le général de brigade israélien a fait remarquer que depuis 2006, «le Hezbollah a connu un bond énorme en avant. Ce n'est plus une organisation aux capacités limitées, mais une semi-armée qui devrait être jugée à sa juste valeur».

David Saar fait remarquer qu'en 2006, le Hezbollah possédait peu de missiles, mais il a complètement changé et dix ans plus tard, sa gamme de missiles pourrait nous réserver bien des surprises. Tout ceci devra nous convaincre de ne pas nous laisser surprendre au cours d'une prochaine guerre.

Après un raid israélien contre une cible du Hezbollah en été dernier, le secrétaire général du Hezbollah avait annoncé que le port de Haïfa comportait en soi des «bombes nucléaires». Le chef de la Résistance entendait par ce terme désigner des réservoirs d'ammonium qui pourront provoquer de gigantesques incendies au cas où ils seraient pris pour cible de missiles de longue portée du Hezbollah.

Source : sites web et rédaction

21-01-2017 | 11:59
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut