Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Le Leader Khamenei rend visite aux sinistrés du séisme à Kermanshah Syrie: l’armée chasse «Daech» de Boukamal, dernière ville aux mains des terroristes Allemagne: Merkel «déplore» l’échec des négociations gouvernementales «Israël» a des liens secrets avec plusieurs pays arabes, selon un ministre sioniste Irak : 300 femmes et enfants étrangers de «Daech» transférés à Bagdad avant expulsion Zimbabwe : dans la tourmente, Mugabe s’exprime devant la nation, sans annoncer sa démission Pyongyang pourrait avoir dès cette année un missile pouvant frapper les USA Hariri : je serai à Beyrouth pour le 22/11 et je discuterais les positions politiques avec Aoun Des sous-marins britanniques lanceraient des drones pour espionner les Russes MBS prend en otage deux enfants de Hariri Gebran Bassil à RT : la souveraineté du Liban n’est pas «à vendre» Moscou refuse de proroger la mission d’enquête sur les armes chimiques en Syrie N’oubliez jamais où vous vous garez. Cet automobiliste allemand l’a compris 20 ans après Le programme balistique de l’Iran «ne regarde pas» la France, affirme Velayati Le Premier ministre libanais Saad Hariri est arrivé à Paris Pays-Bas: les femmes terroristes inquiètent les services de renseignement Pyongyang créerait son premier sous-marin doté de missiles balistiques Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Europe >> Europe

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'équipe de la présidente du Front national Marine Le Pen a réagi aux menaces de Kiev de l'interdire d'entrer en Ukraine. Kiev se dit mécontent du fait que Marine Le Pen juge que le rattachement de la Crimée à la Russie n'a rien d'illégal.

Indésirable en Ukraine, Le Pen ne voulait pas y aller de toute façon

«Marine Le Pen n'avait pas l'intention d'y aller (en Ukraine), de toute façon. Cette question sera résolue par voie diplomatique lorsqu'elle deviendra présidente de la République», a indiqué par mail à l'agence Reuters un porte-parole de la candidate.

Mercredi, le Service de sécurité ukrainien (SBU) a demandé au ministère des Affaires étrangères d'interdire d'entrée en Ukraine la présidente du Front national (FN) Marine Le Pen, car sa position sur le rattachement de la Crimée par la Russie ne correspond pas à celle de Kiev, de Bruxelles et de Washington.

Selon Kiev, Le Pen fait preuve de non-respect envers la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine et «ignore complètement les principes fondamentaux du droit international».

Interrogée mardi par la chaîne BFMTV, la présidente du Front national Marine Le Pen a notamment estimé que le rattachement de la Crimée à la Russie n'avait rien d'illégal.

De telles déclarations auront des conséquences, «comme c'était déjà le cas avec certains politiciens français qui ont été interdits d'entrée en Ukraine», a annoncé le chef adjoint de l'appareil du SBU Alexandre Tkatchouk.

La Crimée a été rattachée à la Russie après le coup d'État perpétré en Ukraine en février 2014, et suite à un référendum organisé dans cette république. Le rattachement n'a jamais été reconnu par l'Europe et les États-Unis.

Source : agences

05-01-2017 | 10:04
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut