Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Les médecins révèlent le lien entre la teinture des cheveux et le cancer Le président libanais prône «le retour en toute sécurité» des déplacés syriens Bahreïn négocie l’achat de S-400 russes Des avions israéliens bombardent une batterie de missiles en Syrie Interview de Macron: 61% des Français «pas convaincus» par la prestation du président Par leur décision sur l’Iran, les USA démontrent leur instabilité dans les négociations Les sanctions américaines: un vulgaire acte de vengeance Blair: «J’ai commis l’irréparable en cédant aux pressions d’Israël» Moscou : la coalition ménage «al-Nosra» pour renverser Assad Le leader catalan propose une rencontre au Premier ministre espagnol Moscou: les raids de la coalition à Raqqa n’ont apporté pour le moment que des milliers de victimes Exercices conjoints de Séoul et Washington au large de la Corée Les forces irakiennes prennent aux Kurdes la principale base militaire dans la province de Kirkouk Pyongyang : Nos programmes nucléaires sont destinés à nous protéger de la destruction Nucléaire: pour Téhéran, le discours de Trump viole l’accord Somalie: 276 morts et 300 blessés dans l’attentat de samedi à Mogadiscio Maroc: démantèlement d’une «cellule terroriste» liée à «Daech» Les Saoudiennes veulent aussi conduire des taxis La cause de la mort prématurée de centaines de milliers d’Européens dévoilée Le refus de délivrer des visas US à des militaires russes inacceptable pour Moscou Rohingyas: Annan pousse l’ONU à faire pression pour un retour des réfugiés Erdogan: la Turquie «n’a pas besoin» de l’UE La Française Audrey Azoulay devient la nouvelle «patronne» de l’Unesco Syrie : une offensive terroriste massive brisée par l’armée près de la frontière irakienne La saison des ouragans n’est pas terminée, Ophelia se rapproche de l’Europe Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Bahreïn

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Des activistes des droits de l'homme et le Conseil des Oulémas à Bahreïn ont condamné toute normalisation de relations entre Manama et «Israël».

Bahreïn: Des activistes condamnent la normalisation des relations avec «Israël»

Plus de 400 activistes des droits de l'homme à Bahreïn ont critiqué l'accueil réservé par les hommes d'affaires bahreïnis aux rabbins sionistes du mouvement «Habad»,  et la célébration de la fête juive de «Hanouka» avec eux.

Dans un communiqué, ils ont demandé à la chambre de commerce de Bahreïn de punir ceux qui avaient participé à cette cérémonie de danse et de fête, desquels ils ont aussi exigé des excuses.

Les activistes ont réaffirmé leur soutien aux Palestiniens et à leur cause et réitéré la nécessité de la formation d'un État indépendant palestinien avec al-Qods comme capitale.

De son côté, le conseil des oulémas à Bahreïn a condamné l’action dangereuse de la dynastie d’Al-Khalifa, la jugeant un «prélude au début de trahison à Oumma arabe et islamique».

«Les relations entre les dirigeants de Bahreïn et les autorités israéliennes n’est pas un problème nouveau. Les pays du Golfe Persique ne jouissent pas de l’indépendance et sont soumis à la volonté et le commandement de la Grande-Bretagne et l’Amérique», a affirmé le conseil.

A rappeler que le roi Hamed ben Issa Al Khalifa avait célébré «Hanoukka», pour la première fois, l’an dernier. Il avait invité le directeur de la Conférence des rabbins européens, le rabbin Moshe Levin, qui avait récité les bénédictions traditionnelles en présence de 50 sionistes présents à la cérémonie.

Le mouvement «Habad», l’un des mouvements sionistes anti-arabes les plus extrémistes et fanatiques, appelle à la décapitation des Arabes et à la destruction de la mosquée d'al-Aqsa. Son siège se trouve à Brooklyn, à New York.

Selon «The Times of Israël», Bahreïn est le seul Etat arabe du Golfe à abriter une synagogue. Il avait une population juive de 1500 personnes en 1948 et il en reste aujourd’hui moins d’une cinquantaine.

Source : sites web et rédaction

29-12-2016 | 13:30
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut