Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

L’armée syrienne et la Résistance islamique annoncent le début de la libération du jurd de Ersal Un électeur de Trump sur huit ne voterait plus pour lui, selon un sondage Quels sont les objectifs de la campagne contre l’armée libanaise? Voici Qizai, l’unique panda géant... marron, au monde USA/Réformes de Tillerson: plus de bureau de cyber-sécurité au Département d’État La rencontre Trump-Poutine n’était pas secrète, dit le Kremlin Brexit: des divergences émergent après le deuxième round des négociations Palestine occupée: les événements en cours à al-Aqsa pourraient lancer une nouvelle Intifada «Israël» révèle la portée de son aide aux groupes armés en Syrie Vingt mille policiers pour protéger le sommet des Vingt à Hambourg ! Bahreïn: une militante inculpée pour «terrorisme» (Amnesty) Téhéran recommande aux USA d’éloigner leurs bases militaires à 1.000km de l’Iran Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> LE HEZBOLLAH >> SG >> Discours complets

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L’équipe du site

Le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a déclaré que la bataille d'Alep constitue une défaite majeure pour le camp adverse, et une grande victoire pour l'axe antiterroriste. S'exprimant au cours de la rencontre des étudiants universitaires organisée par la mobilisation pédagogique du Hezbollah, Sayed Nasrallah a entre dit:

«Que la paix de Dieu soit sur vous, sur son sceau des messagers et sur sa famille… chers frères et sœurs, je voudrai parler de la situation politique régionale, notamment de la Syrie, au Yémen et ailleurs, pour passer rapidement au Liban.

Au début, je vous félicite en ces jours bénis de la naissance du prophète de la miséricorde, Mohammad, et de la naissance de l'imam Jaafar Sadek, et dans les prochains jours sera l'anniversaire de la naissance du Christ. Je salue les combattants déployés en ce temps glacial au sud Liban, à la frontière avec Gaza, à l'Est du Liban, en Syrie et en Irak, face aux terroristes et aux arrogants.

L'Islam en tant que religion, et son messager, n'ont jamais été aussi déformés comme ces temps-ci. Les médias sont l'outil qui permet la transmission de ces campagnes de propagande à toute maison. Les groupes takfiris qui se prétendent être faussement musulmans, ont commis toute sorte d'atrocité, de massacres de masse, de destruction des traces de la civilisation, de meurtres…

Depuis des années, nous assistons à un massacre global au niveau de toute l'humanité. Ces groupes présentent ces formes d'atrocités au nom de l'Islam. Ceci incombe aux musulmans, tous les musulmans, de rejeter et de condamner ces crimes odieux, et de se démarquer d'eux. Les musulmans doivent dire au monde que ces actes n'ont rien à voir avec l'Islam, ni avec le prophète Mohammad. Il ne suffit pas de condamner pour une seule fois ces actes atroces, sinon on serait complice dans la déformation de l'image de l'Islam. Tout le monde a la capacité de s'exprimer, profitant des médias sociaux.

Je cite trois incidents survenus ces derniers jours:

1- Fêter l'anniversaire de la naissance du prophète Mohammad: l'esprit wahhabite considère cette fête comme un acte de mécréance, une hérésie. Pourtant le reste des musulmans le soutien. Pourquoi les wahhabites cherchent-ils à imposer par la force leur doctrine. Ainsi, nous avons vu des kamikazes qui se sont fait exploser contre des sunnites qui célèbrent la naissance du prophète.

2- L'attentat commis par une fillette à Damas: il y a quelques jours, une fillette s'est fait exploser au commissariat de police à Damas. Elle portait une ceinture explosive. On ne sait toujours pas si elle a été explosée à distance. Tout musulman doit condamner ce monstre farouche qui envoie ses filles pour mener des opérations suicides, au nom de l'Islam, de Dieu, et du prophète. Ceci reflète une culture admise par une certaine catégorie de gens. Ce n'est pas nouveau, nous avons vu Boko Haram, ayant la même doctrine wahhabite, envoyer des filles pour se faire exploser dans des marchés contre des civils. C'est une honte inadmissible.

3-  Deux soldats turcs ont été brulés par 'Daech' au nom de l'Islam. Bien que l'armée turque soit dans l'autre camp, nous condamnons cet acte barbare qui nécessite de s'y arrêter longuement. Nous devons condamner tous ces actes. Tous les musulmans et les médias doivent faire attention à ce point important: dans les médias occidentaux, on parle de l'islam extrémiste, du terrorisme islamique, de l'organisation de l'Etat islamique. Ceci fait partie du complot contre l'Islam, pour ternir son image. Il n'existe pas d'organisation de l'Etat islamique, il y a simplement 'Daech'.

Les groupes extrémistes ne sont en rien des groupes islamiques

L'Islam est la religion du prophète Mohammad. Pourquoi ne parle-t-on pas du terrorisme croisé ou terrorisme chrétien pour qualifier les crimes de l'armée américaine? Nous ne disons pas l'armée juive pour évoquer les crimes de l'armée israélienne. Tout le monde doit éviter d'attribuer aux actes terroristes des qualificatifs religieux. Ce qui s'est passé à Karak en Jordanie, montre que les terroristes vont attaquer les pays parrains du terrorisme. La Turquie par exemple, a fourni à' Daech' toute forme de soutien plus que ne l'a fait tout autre pays.
 
La Turquie a facilité le passage de 'Daech' en Syrie et en Irak, lui a fourni les armes et l'argent, et a acheminé le pétrole dont les revenus reviennent à 'Daech'. Mais la Turquie est brulée aujourd'hui par le feu de Daech. A ce jour, le gouvernement turc refuse d'admettre que sa politique est erronée.

Passons en Syrie. Les derniers développements à Alep que tout le monde a suivi dans les médias. Je voudrai vous le dire:

Ce qui s'est passé à Alep est l'une des guerres des plus atroces ayant frappé la région depuis des années. Les pays parrains du terrorisme ont convoqué des dizaines de milliers de miliciens. Il y a avait des tchétchènes, des ouzbeks, des Turcs… dont des centaines de kamikazes qui se sont fait exploser à bord de jeep et de chars. Il y avait des potentiels énormes, des armes lourdes, de l'argent, des médias… tout était au service de ces miliciens. C'était une bataille permanente sur laquelle ont misé les pays parrains du terrorisme. Le slogan des groupes armés était la grande épopée d'Alep. Face à ces faits, nous devons réaliser l'ampleur de l'exploit militaire qui a eu lieu.

Le soutien extérieur aux terroristes était extraordinaire. Les responsables américains ont eux-mêmes reconnu avoir versé de centaines de milliards de dollars dans la guerre en Syrie.
Ce que ces pays, dont les pays arabes, ont fourni aux groupes terroristes, dépassent de loin le soutien fourni à la Palestine face à l'occupation sioniste.

Ce qui a eu lieu en Syrie c'est que la direction syrienne, l'armée, les alliés et les combattants ont refusé de capituler, et étaient décidés à mener cette bataille contre les terroristes à terme.
Dans le cadre de cette bataille, les médias adverses ont présenté des images de la destruction de la Banlieue Sud en 2006, des images des destructions de Gaza, même des enfants affamés du Yémen, pour prétendre que celles-ci se déroulent en Syrie.

Sur le plan humanitaire, nous assistons depuis une semaine au départ des civils et des miliciens armés d'Alep. Citez-moi une ville envahie et contrôlée par 'Daech' ou le 'front al-Nosra' dans laquelle ces terroristes ont permis aux civils de quitter vers d'autres régions. Bien que le pouvoir en Syrie ait remporté la bataille à Alep, il a permis aux civils et aux miliciens de quitter vers une autre ville.
Et l'on accuse le pouvoir syrien de barbarie et d'atrocité! A Fouaa et Kafraya, les groupes terroristes n'ont pas permis aux civils de quitter, parce qu'ils veulent s'en servir comme otages.

Autre point sur lequel je voudrai insister. Certains médias accusent le pouvoir syrien et ses alliés de vouloir effectuer un changement démographique. Mais en réalité, ce sont les groupes terroristes qui chassent, expulsent et tuent les civils ayant une obédience politique différente des leurs. La bataille d'Alep est une défaite majeure de l'autre axe, et une grande victoire pour l'axe antiterroriste. Figurez-vous qu'Alep est tombée aux mains de l'autre camp.

Toutefois, le résultat de cette bataille nous permet de dire que l'objectif du renversement du régime a échoué. Damas et Alep, les deux plus grandes villes de la Syrie, sont désormais contrôlées par l'Etat. Nous sommes face à une nouvelle étape dans le conflit en Syrie. Notre axe a progressé, mais la responsabilité est plus grande. Nous devons instaurer la sécurité à Alep. La victoire à Alep peut ouvrir la voie à des solutions politiques. Cette solution politique que les pays arabes et occidentaux ont rejetée par le passé. C'est un exploit pour tous ceux qui ont combattu et qui sont restés tenaces face à la guerre.

Ce qui s'est passé à Bahreïn, il y a deux jours, montre que les autorités demeurent irrationnelles dans le traitement du problème politique. J'appelle ces autorités à plus de rationalité pour ne pas conduire le pays vers des situations indésirables.

Concernant le Liban, enfin le gouvernement a été formé. Actuellement, le travail porte sur la déclaration ministérielle. Ce gouvernement ne doit pas se considérer comme un gouvernement pour les élections. Il doit assumer toutes ses responsabilités envers les citoyens, et garantir la sécurité du pays.
Les accusations contre le Hezbollah de vouloir mettre la main sur le pays sont infondées et injustes.

Nous cherchons le partenariat avec tout le monde, nous avons œuvré pour que toutes les composantes du pays soient représentées au gouvernement.

Notre pays entamera une période de stabilité politique et sécuritaire. Mais nous devons rester vigilants parce que les groupes terroristes sont en colère actuellement.»

Source: french.alahednews

23-12-2016 | 15:59
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut