Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Sayed Nasrallah: «Ce qui se passe aujourd’hui est un signe annonciateur de la victoire définitive» Cinq tours à Londres évacuées immédiatement pour risques d’incendie Un cadeau précieux... fait avec amour Journée mondiale d’al-Qods: manifestations à Bahreïn et en Irak (photos) La Journée mondiale d’al-Qods célébrée en Iran (photos) L’Occident doit changer de cap pour sauver l’accord nucléaire, prévient Téhéran Yémen: l’ONU s’attend à 300.000 cas de choléra fin août La marine russe tire des missiles Kalibr contre «Daech» en Syrie Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins 11 morts La Corée du Nord a testé un nouveau moteur pour ses missiles Le leader de «Daech» Al-Baghadi aurait été tué dans une frappe russe Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang Afghanistan: attentat-suicide contre une mosquée à Kaboul, au moins 4 martyrs Arabie: Un militant détenu depuis son retour forcé Les Qataris se ruent dans les supermarchés après la fermeture de l’unique frontière du pays L’aviation nord-coréenne s’entraîne à frapper les porte-avions US Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale» Présidentielles françaises : recul des Socialistes et autres partis traditionnels Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Liban

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Washington a nié mercredi que des véhicules blindés manœuvrés par le Hezbollah lors d'un défilé militaire en Syrie proviennent de livraisons d'équipement américain destinées à l'armée libanaise, comme l'affirme une source militaire israélienne.

Washington: le Hezbollah n’a pas utilisé des blindés destinés à l’armée libanaise

Des images diffusées en novembre montraient des combattants de la Résistance islamique du Hezbollah équipés de véhicules blindés américains M113 lors d'un important défilé militaire du Hezbollah à Qousseir, une ville syrienne proche de la frontière libanaise.

Mercredi, une source militaire israélienne a affirmé, sous couvert d'anonymat, que l’entité sioniste avait «reconnu ces véhicules APC (Armoured personnel carrier) (...) comme ceux ayant été donnés par les Etats-Unis au Liban». Ils ont probablement été remis par l'armée libanaise au Hezbollah, dans le cadre «d'un accord», selon cette source.

Cette information est fermement démentie à Washington par le porte-parole du Département d'Etat, John Kirby. 

«Après ces allégations en novembre, le ministère de la Défense a conduit à cette époque une analyse structurelle des véhicules blindés en question et a conclu que ces véhicules ne provenaient pas de l'armée libanaise. Notre évaluation reste la même», a-t-il dit à l'AFP.

«Comme nous l'avons souligné lorsque ceci a été soulevé la première fois, l'armée libanaise a déclaré publiquement que les véhicules montrés en ligne n'ont jamais été sur leurs inventaires d'équipement», a-t-il ajouté.

Le Hezbollah possède d'autres M113

L'armée libanaise «respecte les exigences de surveillance de l'usage final (des équipements), conserve un bilan exemplaire concernant l'équipement américain et reste un partenaire précieux dans la lutte contre le groupe Etat islamique et les autres extrémistes», a poursuivi Kirby.

Un porte-parole du Pentagone, Gordon Trowbridge, a de son côté expliqué mercredi à l'AFP que le Hezbollah disposait bien d'un «petit nombre» de véhicules blindés américains M113.

«Ils les ont depuis plusieurs années», a-t-il dit à l'AFP. «Ils peuvent venir de plusieurs sources car il s'agit d'un véhicule assez courant dans la région».

Les deux porte-parole américains n'ont pas avancé d'hypothèse sur la provenance de ces M113. Mais le mois dernier, certains responsables avaient avancé que le Hezbollah était soupçonné d'avoir saisi des véhicules ayant appartenu à l«'Armée du Liban-sud» (ALS), une ancienne milice chrétienne soutenue par «Israël» disparue en 2000.

Depuis 2013, le Hezbollah a envoyé des combattants en Syrie, en coordination avec le gouvernement,  pour venir en aide à l’armée syrienne dans sa lutte contre le terrorisme.

Source : agences et rédaction

22-12-2016 | 10:05
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut