Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 
Nucléaire : Lavrov accuse Washington de «provoquer» la Corée du Nord «Une prison géante» : comment les sanctions affectent les citoyens syriens ? Bahreïn: la FIDH demande la libération de son militant Nabeel Rajab L’Iran se prépare à déployer ses navires de guerre dans le golfe du Mexique En vidéo, sayed Nasrallah annonce la fin de l’Etat de «Daech» Des députés tunisiens désavouent la déclaration anti-Hezbollah de la LA Zimbabwe: le nouveau président Mnangagwa succède officiellement à Mugabe Erdogan n’exclut pas des contacts avec Assad Les réseaux sociaux arabes se moquent de MBS, surnommé «l’ours errant» Netanyahou assure une «coopération secrète» entre «Israël» et les pays arabes Allemagne: les sociaux-démocrates prêts à «discuter» pour sortir de la crise Washington va envoyer des F-22 furtifs en Corée du Sud Silence «sans précédent» des chaînes de propagande en ligne de «Daech» «Une célébration du Hezbollah» gagne le concours tchèque de photographie Czech Press Photo L’armée syrienne a repris à «Daech» une nouvelle localité dans la vallée de l’Euphrate Première rencontre interparlementaire Russie-UE depuis 2014 Catalogne: l’indépendance «unilatérale» plus au menu du parti de Puigdemont Le Liban a préservé son taux de croissance positif malgré la situation difficile, dit Salamé Leader Khamenei : la Palestine reste la clé de la défaite des ennemis Discours du 10 novembre 2017 à l’occasion du quarantième de l’imam Hussein et de la Journée du martyr du Hezbollah Même après la défaite de «Daech», les USA ne quitteraient pas la Syrie Les princes saoudiens arrêtés pour corruption seraient torturés La Corée du Nord et Cuba font front commun contre les États-Unis L’Irak lance la dernière offensive dans le désert pour éliminer «Daech» du pays Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Moyen Orient

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'une des forces la plus efficace luttant contre «Daech» lors de l'opération pour libérer Mossoul, l'unité turkmène au sein de la force paramilitaire irakienne Hachd al-Chaabi, a vivement critiqué les actions de Washington en Irak.

Libération de Mossoul: «on n'a pas besoin du soutien des USA».

Les soldats turkmènes de Hachd al-Chaabi poursuivent actuellement une offensive dans la région de Geyyara vers leur ville irakienne de Tel Afar, à l'ouest de Mossoul.

Le commandant de l'unité turkmène Ahmet Arslan a déclaré dans un entretien à Sputnik que les Forces de mobilisation populaires (Hachd al-Chaabi) n'avaient pas besoin de soutien aérien américain et a accusé Washington de tenir une position hypocrite à l'égard de la lutte contre «Daech».

«Nous ne voulons pas que les États-Unis interviennent dans la situation sur le territoire irakien. Nous avons exprimé notre position au premier ministre irakien. Le Hachd al-Chaabi n'a pas besoin de l'aide américaine lors de l'opération pour libérer Mossoul de Daech que les États-Unis ont eux-mêmes créé», a indiqué M. Arslan.

Quant au déroulement de l'opération de Mossoul, le commandant de Hachd al-Chaabi a souligné que leurs forces démontraient des progrès importants dans leur avancée au sud de Mossoul. Un grand nombre de villages et de petites localités à proximité de la ville ont été libérés. Les terroristes perdent du terrain de jour en jour.

«En fait, le pouvoir de Daech a été grandement exagéré par la presse américaine. Pendant ce temps, les armes utilisées par les combattants de Daech et même l'eau qu'ils boivent, tout cela leur vient d'Amérique. C'est pourquoi nous croyons que les États-Unis tiennent une position hypocrite en ce qui concerne la lutte contre Daech», a affirmé M. Arslan.

Selon lui, environ 45 000 soldats regroupés dans 18 formations Hachd al-Chaabi participent à l'opération de libération de Mossoul aux côtés de l'armée irakienne. Le nombre total de combattants «anti-Daech» dans le cadre de l'opération s'élève à 60 000 militaires.

L'opération de libération de Mossoul a débuté le 17 octobre. Outre les forces armées gouvernementales irakiennes, elle engage des formations kurdes et la coalition internationale menée par les États-Unis. L'assaut de Mossoul a commencé le 31 octobre.

Source: agences et rédaction

08-11-2016 | 09:30
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut