Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Sayed Nasrallah: «Ce qui se passe aujourd’hui est un signe annonciateur de la victoire définitive» Cinq tours à Londres évacuées immédiatement pour risques d’incendie Un cadeau précieux... fait avec amour Journée mondiale d’al-Qods: manifestations à Bahreïn et en Irak (photos) La Journée mondiale d’al-Qods célébrée en Iran (photos) L’Occident doit changer de cap pour sauver l’accord nucléaire, prévient Téhéran Yémen: l’ONU s’attend à 300.000 cas de choléra fin août La marine russe tire des missiles Kalibr contre «Daech» en Syrie Pakistan: explosion devant un QG de la police à Quetta, au moins 11 morts La Corée du Nord a testé un nouveau moteur pour ses missiles Le leader de «Daech» Al-Baghadi aurait été tué dans une frappe russe Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang Afghanistan: attentat-suicide contre une mosquée à Kaboul, au moins 4 martyrs Arabie: Un militant détenu depuis son retour forcé Les Qataris se ruent dans les supermarchés après la fermeture de l’unique frontière du pays L’aviation nord-coréenne s’entraîne à frapper les porte-avions US Malgré ses frappes au Yémen, Washington vendra d’armes pour $100 mds à Riyad Cyberattaque au Royaume-Uni: Theresa May évoque une «attaque internationale» Présidentielles françaises : recul des Socialistes et autres partis traditionnels Le Venezuela décidé à se retirer de l’Organisation des États américains La Réunion: deux policiers blessés par un terroriste présumé Le premier match de football à Alep après la libération de la ville Grève de la faim de prisonniers palestiniens: la Ligue arabe en appelle à la Croix-Rouge Syrie: funérailles massives des martyrs du massacre de Rachidine Maroc: vote de confiance des députés au nouveau gouvernement Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> LE HEZBOLLAH >> Infos >> Communiqués de presse

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le Hezbollah condamne la nouvelle politique du régime bahreïni qui a déchu l'honorable et le  dignitaire courageux l‘ayatollah Issa Qassem de sa nationalité.

Le Hezbollah condamne la déchéance de sa nationalité de l’ayatollah Issa Qassem

Le Hezbollah estime, dans un communiqué, que cette mesure est très dangereuse, puisque  l’ayatollah Qassem représente une figure religieuse prestigieuse dans son pays et dans la nation, et une véritable garantie pour le présent et l'avenir de Bahreïn.

«Cette mesure révèle que le régime bahreïni se trouve dans l’impasse face au mouvement de protestation populaire pacifique. Par cet acte, le régime adresse un message très négatif selon lequel il n'y aura ni réforme, ni droits, ni dialogue ni non plus d’horizon politique», indique le communiqué.

«Stupide et téméraire, l’autorité pousse le peuple bahreïni vers des options difficiles dont les conséquences seraient défavorables pour ce régime dictatorial corrompu», signale le communiqué.

Et de poursuivre: «ce nouveau crime représente le point culminant des campagnes arbitraires menées par ce régime contre le peuple. Ceci signifie que tous les citoyens et militants seront déchus de leur nationalité.  Une telle mesure s’oppose au droit du peuple à une vie libre et honorable, puisqu’il est inacceptable de révoquer la citoyenneté de tout citoyen bénéficiant de ses droits normaux à la citoyenneté. Surtout si ce citoyen est un honorable dignitaire comme cheikh Qassem, ayant né et vécu à Bahreïn».

Le communiqué a par ailleurs affirmé que «cette mesure a été prise pour des raisons autoritaires. Les autorités bahreïnies appliquent une peine inouïe, qui n'a jamais été utilisée de cette façon honteuse par aucun autre régime. Ceux-là voient la citoyenneté comme une subvention accordée par le souverain à ceux qui sont gouvernés».

«Le Hezbollah appelle toutes les références religieuses, politiques et de droits, locales, arabes ou internationales, à rejeter publiquement cette politique provocatrice, et à faire pression sur le régime Bahreïni afin qu’il se rétracte immédiatement et change son attitude politique  vers une entente avec le peuple. Ainsi ils pourraient sortir de la crise politique complexe imposée sur Bahreïn à cause de ses politiques folles et sa soumission aux puissances régionales et internationales», ajoute le communiqué.

Le Hezbollah a enfin appelé le peuple bahreïni à l’expression forte de sa colère et de son indignation, pour rejeter cette agression contre son icône.

Source: les Relations médiatiques du Hezbollah, traduit par l'équipe du site

21-06-2016 | 12:06
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut