Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Renforcement des sanctions: Téhéran juge illégitimes certaines démarches de Washington GB: pour la première fois, une femme dirige la garde de la reine Pyongyang compare Trump à Hitler Ukraine: explosion d’une voiture à Kiev, un soldat tué Téhéran accuse les USA de «flirter» avec le terrorisme «Les USA préparent une provocation cynique sans précédent en Syrie», selon un sénateur russe Maroc: nouveaux heurts entre manifestants et forces de l’ordre à al-Hoceima Crise au Golfe: un républicain US menace de bloquer les ventes d’armes aux pays du CCG Malgré les sanctions, «la Russie ne poursuivra pas le chemin souhaité par l’Occident» France: l’ex-Premier ministre Manuel Valls quitte le Parti socialiste Après la remise en vigueur partielle de son décret migratoire, Trump crie victoire Migrants de Calais: la justice française ordonne des mesures d’aide Syrie: Lavrov appelle Tillerson à empêcher les provocations contre l’armée gouvernementale Irak: les deux tiers du vieux Mossoul repris à «Daech» Rejetant le diktat des pays arabes, le Qatar refuse de rompre avec l’Iran Londres: une manifestation contre les violences policières dégénère, 2 policiers blessés Durant l’Euro 2016, «Daech» voulait frapper la France à la voiture piégée USA: des sites gouvernementaux piratés par des messages pro-«Daech» Au Pakistan, triste Aïd après un incendie qui fait 153 morts Sayed Khameneï: la frappe balistique des gardiens de la Révolution contre les terroristes en Syrie est un grand exploit L’Iran veut approfondir ses relations avec le Qatar (Rohani) Bahreïn: suspendu par les autorités, le quotidien Al-Wasat licencie ses employés Le leader de «Daech» Al-Baghadi aurait été tué dans une frappe russe Les USA avancent leurs conditions pour des négociations avec Pyongyang Afghanistan: attentat-suicide contre une mosquée à Kaboul, au moins 4 martyrs Frontière franco-italienne : un camp de migrants évacué par la police Migrants: une femme et un enfant périssent dans un nouveau naufrage en Egée Burkina : les putschistes sous très forte pression Un ex-gouverneur philippin arrêté en Thaïlande Patrouilles israéliennes le long de la frontière avec le Liban Attaque contre l’ambassade des Emirats arabes unis à Tripoli
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> LE HEZBOLLAH >> SG >> Résumés des discours

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

L'équipe du site

A l'occasion de la «journée du blessé du Hezbollah», le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononcé un discours par vidéo-conférence transmis par la chaine de télévision AlManar.

Sayed Nasrallah: «Daech est l’outil des Etats-Unis pour éliminer l’axe de la résistance»

Voici les idées principales de son discours:

«Nous avons consacré le jour de la naissance d'Abi Al-Fadl al-Abbas, ce combattant valeureux et tenace qui a combattu dans les rangs des partisans de l'imam Hussein, petit-fils du prophète, et qui a été blessé dans tout son corps mais il a poursuivi le combat malgré ses blessures. Nous avons choisi cette journée pour commémorer la journée du blessé du Hezbollah.

Au début, je voudrai parler des combattants qui ont tant combattu le projet sioniste et qui combattent aujourd'hui les takfiristes pour défendre la patrie. En ces jours, en l'an 1948, la terre sainte de la Palestine a été usurpée par les sionistes. Des milliers de familles palestiniennes ont été chassées, et des dizaines de milliers ont été tués. La nation souffre à ce jour des séquelles de cette nakba. La sécurité, la survie et la stabilité des pays de la région sont frappées de plein fouet à cause de ce projet colonial britannique et occidental. L'Occident a immédiatement reconnu la légitimité d'Israël et méprisé la lutte des Palestiniens pour rester dans leurs terres.

Tout comme la Grande-Bretagne a cherché les bandes sionistes de toutes parts par le passé pour combattre les Palestiniens, les Etats-Unis et Cie ont convoqué de nos jours des bandes terroristes sauvages dans notre région pour tuer le dernier noyau de résistance.

Mais heureusement, les peuples de la nation sont décidés à avorter le projet américain. Les massacres commis hier à Bagdad sont une preuve supplémentaire sur l'atrocité de Daech.

Daech essuie les défaites sur les fronts de bataille, il vient alors se venger de la population en Irak, en Syrie et au Liban.

Quand on dit que les Américains se tiennent derrière Daech, d'aucuns se révoltent et assurent que les Etats-Unis n'ont rien à voir avec ces groupes terroristes.

Cette réalité reflète un manque de conscience et une mauvaise compréhension de la nature du conflit.

En 2009, Hillary Clinton était chef de la diplomatie US, lorsqu'elle a tenu les propos suivants devant une commission parlementaire: "Rappelons-nous que les gens que nous combattons (al-Qaïda: ndlr) ont été financés par l'administration US. Nous avons cherché alors les groupes adoptant la doctrine wahhabite pour combattre l'Union soviétique. Mais nous avons récolté ce que nous avons semé. Aujourd'hui, les mouvements wahhabites combattent le gouvernement et la population pakistanaise".

Clinton admet avoir recruté, financé et entrainé les wahhabites pour combattre l'Union soviétique.

De nos jours, le problème qui pèse sur les Etats-Unis est l'axe de la résistance dans la région. Cet axe regroupe l'Iran, la Syrie, l'Irak, le Hezbollah et le Yémen. Le problème des Américains réside dans le rejet par des mouvements arabes de l'occupation sioniste de la Palestine. Le problème réside dans la culture de la résistance.

Les Américains ont essuyé des défaites multiples pendant cette lutte. Ceci les a poussés à recourir au même modèle de l'ère soviétique. Ils ont convoqué à nouveau les groupes terroristes pour nous combattre. Aux yeux de l'Occident, ces groupes sont capables de nous frapper et de nuire à l'axe de la résistance. Pourquoi? Parce qu'ils nous combattent sous la bannière de l'Islam.

Une nouvelle fois, des Saoudiens, des Pakistanais, des turkmènes, des Occidentaux et autres ont été transportés dans notre région. Un haut gradé US, Wisley Clarck, dit dans une interview à la CNN en 2015:

"Les Américains ont formé Daech pour combattre le Hezbollah au Liban. L'objectif de l'existence de Daech est de détruire le Hezbollah. Les Etats-Unis ont versé des centaines de milliers de dollars pour déformer l'image du Hezbollah, et ont facilité la propagande de Daech. Alors qu'AlManar est suspendu, tous les médias véhiculent les idées de Daech".

Donc, Wisley Clarck dit clairement qu'en raison de la défaite d'Israël face au Hezbollah, les Etats-Unis ont créé Daech. Sachez que ce groupe terroriste menacera dans l'avenir les mouvements de résistance en Palestine.

Daech est mis en place pour combattre l'Iran. Les terroristes sont déployés aux frontières de l'Iran pour frapper la République Islamique.

Mais grâce à Dieu, nous sommes inflexibles. Je m'adresse aux musulmans de la région: Ce qui se passe dans la région n'est pas un conflit sunnite-chiite, mais l'objectif est d'éliminer tout esprit de résistance, de changement, de réformes… la priorité actuellement est de combattre le terrorisme. Les musulmans ne doivent pas être leurrés par les slogans de Daech. Ces terroristes sont les outils des Américains et des Occidentaux.

Certains chrétiens font toujours confiance aux Etats-Unis. Je leur dis que les Américains sacrifient tout pour préserver leurs intérêts. Les chrétiens sont en train de payer le prix en Syrie, en Irak, au Pakistan et ailleurs.

La bataille contre Daech et al-Nosra n'est pas une bataille sur la religion, mais une bataille contre les groupes terroristes créés par l'Occident pour rayer l'axe de la résistance.

Cet axe qui dès le début a compris la dangerosité de ce projet, a déployé tous les efforts pour repousser ces takfiristes. A ce jour, le projet de Daech et Cie a échoué. Tant que vous êtes sur place pour combattre les terroristes, ce projet ne sortira point victorieux.

Nous sommes tous appelés à lire les aveux des responsables américains et occidentaux qui ont commencé à payer le prix de leur soutien au terrorisme.

Au sujet du scrutin municipal:

Je remercie Dieu avant tout pour la tenue calme de la première étape des élections municipales. Je remercie notre peuple dans la Békaa pour son soutien et son vote aux listes du Hezbollah, ce qui nous a permis de remporter dans tous les villages. Ce peuple fier continuera à avorter le projet des ennemis.

Je remercie les forces de sécurité et l'armée qui ont assuré la sécurité pour la tenue du scrutin. 

Pour la prochaine étape des élections, des listes électorales seront certes mises en place à la base de concertations avec les différentes parties. Notre responsabilité est d'éviter les différends et les rixes. Nous sommes face à des défis majeurs et nous devons être unis pour surmonter les problèmes.

Les conseils municipaux élus et qui sont soutenus par le Hezbollah sont engagés à réaliser tous les projets de développement en faveur de la population libanaise.

Nous avons opté pour la formation d'alliances politiques avec nos alliés en politique. Quant aux adversaires politiques, qui ont toujours attaqué et déclaré la guerre au Hezbollah, pas question de s'allier avec eux.

Nous l'avons fait par le passé et ceci n'a pas réussi. Nous n'allons pas nous allier avec ceux qui nous ont tant insultés pour ne pas les aider à gagner de force.

Par ailleurs, nous comprenons le choix de nos alliés. Si le Courant du Futur veut s'allier avec les Forces Libanaises et les Phalangistes, nous n'allons pas nous y opposer.

De plus, nous sommes engagés avec nos alliés mais rien ne nous oblige de voter pour les autres parties qui ont conclu des alliances avec nos alliés. 

A Beyrouth, certains de nos alliés comme le Courant patriotique Libre, le mouvement Amal et Tachnak se sont alliés avec le Courant du Futur. Le Hezbollah a déjà pris sa décision de ne pas s'allier avec une partie politique adverse. Donc, partant de là, nous avons décidé de ne pas prendre part à la bataille électorale.

Au sujet des élections à Zahlé, le Hezbollah n'a pas présenté de candidats et ne cherchait pas à être représenté dans le conseil municipal. Nous avons alors réparti nos voix sur les trois listes qui comprennent nos alliés.

Dans la Békaa, l'alliance du Hezbollah avec le mouvement Amal et les autres parties a réalisé une victoire écrasante dans tous les villages.

Dimanche prochain, le Hezbollah a formé des listes électorales en alliance avec le Courant patriotique, le mouvement Amal et d'autres. Nous appelons nos partisans au Mont Liban à soutenir  nos listes dans le prochain scrutin.

Enfin, je dis aux blessés: Vos blessures sont un témoin sur votre jihad et votre lutte, dans ce monde et dans l'au-delà. Dieu vous récompensera pour ces souffrances».   

Source : French.alahednews.com.lb

 

12-05-2016 | 18:32

Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut