Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Trump menace de taxes punitives les 505 milliards $ de produits chinois importés L’ambassadeur russe à Athènes accuse la Grèce de «décevoir» Moscou Syrie: Les terroristes attaquent le convoi de bus des habitants de Fouaa et Kafarya Victoire 2006: Comment cette victoire a mis un terme à la guerre en Syrie ? Corée du Sud: l’ex-présidente condamnée à huit ans de prison supplémentaires Le ministère américain de la Justice veut lutter contre les menaces d’ingérence étrangère Tunisie: Le parti Ennahdha remporte la majorité des mairies Trump souhaite inviter Poutine à la Maison Blanche cet automne L’armée israélienne dit développer un nouveau modèle de chars Londres dément toute identification dans l’affaire Skripal Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Palestine

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Sur ces images particulièrement choquantes, un soldat israélien tire sur un homme blessé et immobilisé au sol après que ce dernier a blessé un militaire lors d’une attaque au couteau. Le tireur a été suspendu de ses fonctions le temps de l’enquête.

Selon Amnesty international, «abattre un blessé, même auteur d'un attentat, est absolument injustifiable et doit être poursuivi comme un crime de guerre potentiel».

La vidéo a été filmée dans la ville d'Hébron, en Cisjordanie occupée, par un volontaire de l’ONG israélienne de défense des droits de l’Homme B’Tselem. Selon ce dernier, Abed al Fatah al-Sharif, que l’on voit en bas à gauche de l’image, était toujours vivant au moment où le soldat israélien, au centre de l’image, ne l’abatte d’une balle dans la tête.

Jeudi matin, quelques minutes avant la scène dérangeante, deux Palestiniens armés de couteaux ont légèrement blessé un militaire. Ceux-ci ont été neutralisés par les tirs de soldats israéliens, se retrouvant rapidement immobiles au sol, blessés.

C’est alors que le soldat israélien aurait visé l’un d’eux, Abed al Fatah al-Sharif, à la tête, le tuant sur le coup.

Le porte-parole des forces de défense israéliennes, embarrassé par la vidéo, a affirmé dans la foulée que le soldat avait été suspendu de ses fonctions pour la durée de l’enquête.

L'Onu condamne l’acte

Les Nations unies ont condamné dans la nuit de jeudi à vendredi comme un acte «horrible, immoral et inique» ce qu'elles ont appelé «l'apparente exécution» d'un auteur d’une attaque palestinien par un soldat israélien.

«Je condamne fermement l'apparente exécution extrajudiciaire d'un assaillant palestinien à Hébron, en Cisjordanie occupée», a dit dans un communiqué l'envoyé spécial de l'Onu au Proche-Orient, Nikolaï Mladenov.

«Il s'agit là d'un acte horrible, immoral et inique qui ne peut qu'attiser la violence et rendre encore plus volatile la situation actuelle», a-t-il dit.

Source : sites web et rédaction

25-03-2016 | 11:55
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation

Commentaires des visiteurs 1 Commentaire(s)

Byblos: Un crime potentiel ou avéré et bien réel?

29-03-2016 | 01-48 m

Abattre un homme à terre et blessé, un crime de guerre «potentiel»?

C'est un crime de guerre parmi une multitude d'autres commis par la même armée sioniste, «la plus morale du monde»!!!


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut