Infos d’ALAHED
french.alahednews.com.lb
 

Liban: Nabih Berri réélu à la tête du Parlement Iran: la politique US risque de «mettre davantage en danger» la région (Le Drian) Washington n’a pas de véritable intention de retirer ses troupes de la Syrie (vice-ministre syrien des AE) La Palestine rejoint la Convention sur l’interdiction des armes chimiques Le Premier ministre français annule sa visite en “Israël” Damas accuse la coalition US d’avoir délibérément bombardé les champs de pétrole en Syrie Mali: deux villageois âgés tués par des terroristes présumés L’Iran n’attendra la permission d’aucune puissance pour développer ses capacités de défense La Corée du Nord autorise des reporters du Sud à couvrir la destruction d’un site nucléaire Irak: un terroriste belge condamné à mort pour appartenance à “Daech” Le Venezuela annonce l’expulsion du chargé d’affaires américain à Caracas L’Arabie poursuit sa campagne de répression à l’encontre de militants des droits de la femme Brusque escalade militaire en Syrie: Des cibles israéliennes sensibles dans le Golan frappées
Livre d'or Liste D'adresses عربي english español facebook twitter rss
les catégories >> ACTUALITÉS >> Moyen Orient >> Iran

Diminuer le texte Augmenter le texte  Imprimer

Le ministère iranien des Affaires étrangères a dénoncé jeudi, en plein congé du Nouvel An, les nouvelles sanctions annoncées par le Trésor américain contre des sociétés iraniennes.

Le Trésor américain a annoncé jeudi des sanctions contre plusieurs sociétés iraniennes pour leur soutien au programme de missiles balistiques en Iran et contre deux entreprises britanniques en rapport avec la compagnie aérienne iranienne Mahan, déjà sur la liste noire.

L’Iran dénonce les nouvelles sanctions US contre son programme balistique

Selon un communiqué du Trésor, deux filiales du groupe Shahid Hemmat Industrial Group sont mises à l'index pour être directement impliquées dans l'élaboration du programme iranien de missiles balistiques. Deux unités de commandement faisant partie du corps des gardiens de la révolution islamique, ayant une responsabilité opérationnelle dans le programme, ont aussi été ajoutées à la liste noire.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a immédiatement dénoncé hier, en plein congé du Nouvel An, ces nouvelles sanctions, par la voix de son porte-parole Hossein Jaber Ansari. «Le programme balistique de l'Iran n'a aucun lien avec l'accord nucléaire. Ce programme est totalement défensif et aucune mesure ne pourra priver la République islamique d'Iran de ses droits légitimes et légaux pour renforcer sa capacité de défense et sa sécurité nationale», a-t-il déclaré.

Source : AFP et rédaction

25-03-2016 | 10:10
Nom
courrier éléctronique
Titre
Commentaire
Image de Validation


Le Flash

Articles en relation

Recherche
Vers le haut