noscript

Please Wait...

Rahimi: "L’Iran condamne le soutien continuel de certains pays au terrorisme en Syrie"

Rahimi:
folder_openInternational access_time depuis 9 années
starAJOUTER AUX FAVORIS

Le vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi a condamné l'insistance de certains pays à soutenir le terrorisme en Syrie, leur imputant la responsabilité de l'effusion du sang syrien.

Rahimi:

Lors d'une réception de l'ambassadeur de Syrie à Téhéran, Adnan Mahmoud, Mohamad Reza Rahimi a affirmé que son pays se tient aux côtés de la Syrie et lui apporte toute forme de soutien face aux plans des ennemis. "Les terroristes et ceux qui les soutiennent seront vaincus et les pressions économiques échoueront devant la volonté des deux pays", a-t-il affirmé.

Il a réitéré le refus catégorique de son pays de toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures syriennes, et de la politique de diktats et des pressions, exercée par les forces occidentales contre la Syrie et la région.
Il a souligné l'importance de l'intensification des efforts pour développer les relations irano-syriennes dans tous les domaines, surtout économiques et commerciaux.
De son côté, l'ambassadeur Mahmoud a salué les positions de l'Iran quant à la guerre sans précédent qui vise la Syrie, société et infrastructures, afin d'affaiblir son rôle pivot dans le front de la résistance.

Mehmanparast affirme la nécessité de tenir un dialogue national pour régler la crise en Syrie

Rahimi: Le porte-parole du ministère iranien des affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, a réaffirmé aujourd'hui la nécessité de tenir un dialogue national pour régler la crise en Syrie, réitérant la disposition de l'Iran à amorcer un dialogue entre le gouvernement syrien et l'opposition.
"Le dialogue national est un pas positif et constructif, et l'Iran déploiera tout effort possible pour le réaliser" a souligné le responsable iranien en marge du forum diplomatique général, tenu à l'Université Allameh Tabatabaï à Téhéran.
Il a également appelé tous les pays à s'engager au sujet du désarmement nucléaire, précisant que les pays qui s'opposent aux activités nucléaires pacifiques de l'Iran sont les mêmes pays qui violent les accords internationaux à cet égard.
"L’Iran figure à la tête des pays qui aspirent à l'élimination totale des armes interdites", a-t-il martelé. "C'est l'Iran qui a proposé un désarmement nucléaire total au Moyen-Orient, et qu'il soit imposé sur l'entité sioniste aussi. Mais que les pays qui soutiennent cette entité ont entravé cette proposition", a expliqué M. Mehmanparast.

Source: SANA, édité par moqawama.org





















Comments

//