noscript

Please Wait...

Iran: La Force de défense aérienne peut répondre à toute menace éventuelle

Iran: La Force de défense aérienne peut répondre à toute menace éventuelle
folder_openIran access_time depuis 11 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Le commandant en chef de la Force de défense aérienne de l’armée iranienne a salué les réalisations de son unité au cours des dernières années, affirmant qu’elle avait fait des «progrès considérables».

Le général de brigade Alireza Sabahifard a déclaré, dimanche 9 juin, que la Force de défense aérienne de l'armée est en possession d'une variété de systèmes qui lui permet de réagir en temps opportun à toute menace éventuelle.

«L'unité a également réalisé de grands progrès dans des domaines spécialisés, notamment dans le domaine du développement de différents types de drones et de radars», a-t-il ajouté.

Dans ce droit fil, le commandant de l'armée de l'air de la République islamique d'Iran, le général de brigade Hamid Vahedi, a affirmé dimanche que de nombreux pays étrangers sont impatients d'acheter des drones développés par l'Iran.

Lors d'une visite dimanche à la base aérienne tactique de Shahid Yasini, dans la ville portuaire de Bouchehr, dans le sud de l'Iran, le commandant a souligné que l'armée de l'air iranienne, aux côtés d'autres divisions des forces armées du pays, avait réussi à fabriquer un large éventail de drones avec diverses portées opérationnelles.

Les industries militaires iraniennes ont réalisé de grands progrès après la victoire de la Révolution islamique en 1979.

Plus tôt cette année, l’armée de l’air de la République islamique d’Iran a reçu un grand nombre de drones stratégiques de combat, de reconnaissance, de destruction et radar.

La livraison a eu lieu lors d'une cérémonie le 23 janvier dernier en présence du commandant en chef de l'armée, le général de division Abdolrahim Moussavi, et du ministre de la Défense, le général de brigade Mohammad Reza Ashtiani.

Les drones ont été conçus et fabriqués par le ministère iranien de la Défense en coopération avec l'armée iranienne malgré les sanctions occidentales.

Il s'agissait notamment des drones stratégiques polyvalents Abail-4 et Ababil-5, capables d'effectuer toutes sortes de missions de reconnaissance, de surveillance, de guerre électronique, de combat et de collecte de données de signalisation.

Parmi les drones livrés figuraient Arash et Bavar, pour des missions de frappe à longue portée et de précision, ainsi que Karrar, un drone à réaction capable d'effectuer des missions de combat et d'interception aérienne.

Les drones optimisés étaient équipés de systèmes d’autoprotection, de guerre anti-électronique et de navigation indigènes, ainsi que d’armes intelligentes de frappe de précision.

Ils disposent également de capacités spéciales et mises à jour pour être utilisées avec d’autres systèmes d’exploitation d’armes et de réseau.

Les experts et ingénieurs militaires iraniens ont réalisé ces dernières années des percées remarquables dans la fabrication d’une large gamme d’équipements locaux, rendant ainsi les forces armées autosuffisantes.

Les responsables iraniens ont souligné à plusieurs reprises que le pays n’hésiterait pas à renforcer ses capacités militaires entièrement destinées à la défense qui ne feront jamais l’objet de négociations.

Le Leader de la Révolution islamique, l’imam sayyed Ali Khamenei, a appelé à plusieurs reprises au maintien et au renforcement des capacités de défense de l’Iran.

Comments

Breaking news

//