noscript

Please Wait...

Ancien chef du «Mossad»: «Israël ne possède aucune réponse à la menace inimaginable créée par le Hezbollah»

Ancien chef du «Mossad»: «Israël ne possède aucune réponse à la menace inimaginable créée par le Hezbollah»
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Un ancien chef du «Mossad» israélien a révélé samedi que «l’armée d’occupation israélienne» ne possédait «aucune réponse» à la menace «inimaginable» créée par le Hezbollah libanais.

Haim Tomer, ancien chef du renseignement et des opérations du «Mossad», a déclaré que «le Hezbollah avait créé une menace que nous nous ne pouvions pas imaginer et à laquelle l’armée israélienne n’a aucune réponse».

«L’armée de l’air israélienne n’est plus libre d’opérer au-dessus du Liban», a -t-il indiqué.

Il a également souligné que «le Hezbollah disposait d’un renseignement tactique égal ou même meilleur que celui d’Israël».

Plus loin dans ses propos, l’ancien chef du «Mossad» a affirmé qu’«une offensive à grande échelle contre le Liban à ce moment-là, après huit mois de combats à Gaza, augmenterait considérablement le risque pour la capacité d’Israël à continuer de fonctionner en tant qu’État: en tant qu’État doté d’une économie, d’une société… et en tant qu’acteur sur la scène internationale».

«Le public doit comprendre qu’une guerre totale contre le Liban constitue une menace pour la vision sioniste d’Israël», a-t-il martelé.

«Dans toute future guerre avec le Hezbollah, les villes d’Acre, Tibériade, Haïfa et peut-être au-delà, jusqu’à Tel Aviv, seront détruites, comme c’est le cas à Kiryat Shmona», a prévenu Tomer, estimant que «les aéroports en Israël seront également paralysés».

Comments

//