noscript

Please Wait...

«La tragédie palestinienne ne prendra fin que si les USA et l’Europe cessent de soutenir Israël», selon  Téhéran

«La tragédie palestinienne ne prendra fin que si les USA et l’Europe cessent de soutenir Israël», selon  Téhéran
folder_openIran access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanani, a déploré le soutien indéfectible des États-Unis et de l'Europe à «Israël», affirmant que mettre fin complètement à une telle approche est le seul moyen de mettre un terme à l'horrible tragédie en cours dans les territoires palestiniens occupés.

«Les rapports en provenance de Gaza montrent que la violence et la souffrance restent la seule réalité pour des centaines de milliers de civils innocents. Cette information épouvantable doit faire l'objet d'une enquête indépendante, conformément à la dernière décision de la Cour internationale de Justice (CIJ)», a écrit M. Kanani dans un article publié ce vendredi 7 juin sur le réseau social X.

Il a ajouté que «les crimes commis par le régime d’apartheid en Israël contre les civils palestiniens, en particulier les femmes et les enfants, sont clairs pour tout le monde et, bien sûr, ils sont déchirants et mortels».

«Rien de plus à dire, mais juste une exigence de l’arrêt complet et pratique du soutien américain et européen à l’entité raciste israélienne et ceci afin de mettre fin à la douloureuse tragédie et aux violences et brutalités commises contre le peuple palestinien», a-t-il conclu.

Selon des sources palestiniennes, au moins 15 personnes ont été tuées dans des bombardements israéliens visant plusieurs zones du centre de Gaza depuis les premières heures de ce vendredi.

Jeudi également, au moins 40 Palestiniens ont été tués et des dizaines d'autres blessés lorsque l'armée d’occupation israélienne a bombardé une école de l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) dans le camp de réfugiés de Nusseirat.

L’ONU affirme que 6 000 personnes déplacées s'abritaient à l'intérieur du bâtiment lorsqu'il a été touché sans avertissement préalable.

Depuis le 7 octobre 2023, «Israël» mène une guerre génocidaire contre la bande de Gaza, qui a fait jusqu’à présent au moins 36 731 martyrs palestiniens et 83 530 autres blessés.

Plus de 1,7 million de Palestiniens ont également été déplacés.

Comments

//