noscript

Please Wait...

Gaza: La Résistance palestinienne détruit 18 véhicules de l’armée israélienne

Gaza: La Résistance palestinienne détruit 18 véhicules de l’armée israélienne
folder_openPalestine access_time depuis 14 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

La Résistance palestinienne revendique la destruction de 18 véhicules militaires israéliens lors d'une opération dans la bande de Gaza.

Une vidéo publiée mardi par les Brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du mouvement de résistance palestinien, Hamas, montre une opération des combattants palestiniens en train de cibler des militaires et des véhicules israéliens à l'est du camp de Jabalia, situé dans le nord de Gaza.

Ils ont aussi tiré des roquettes antichars sur des abris fortifiés où se trouvaient les troupes d’occupation israéliennes.

Sur la vidéo, les combattants de la Résistance palestinienne tirent des obus antichars de type Yasin-105 sur plusieurs véhicules ennemis et des obus anti-fortifications du TBG sur des bâtiments où se trouvaient des militaires israéliens.

Les Brigades al-Qassam ont affirmé avoir tiré un obus anti-fortification sur une maison du camp Jabalia où s’était barricadé un tireur d’élite de l’armée d’occupation israélienne.

Suite à cette opération, un conflit armé a éclaté entre les combattants de la Résistance et les militaires israéliens.

La Résistance palestinienne a également intercepté un drone de l’armée israélienne qui menait des opérations d’espionnage.

Huit militaires israéliens sont tombés dans une embuscade tendue par les combattants de la Résistance dans le camp de Jabalia.

Dans la ville méridionale de Rafah, les combattants palestiniens ont lancé des obus et des explosifs détruisant un char israélien «Merkava» et plusieurs véhicules blindés de l’armée d’occupation israélienne.

«Israël» a lancé une guerre génocidaire contre la bande de Gaza le 7 octobre 2023 qui a fait jusqu’à présent plus de 35 170 martyrs palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants, selon un dernier bilan du ministère de la Santé à Gaza.

Comments

//