noscript

Please Wait...

Le Yémen prévient de frapper des cibles que l’ennemi «ne peut même pas imaginer»

Le Yémen prévient de frapper des cibles que l’ennemi «ne peut même pas imaginer»
folder_openMoyen Orient access_time depuis 15 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

Les forces armées du Yémen avertissent le lundi 13 mai qu'elles pourraient considérablement intensifier leurs frappes si l’entité israélienne poursuivait sa guerre génocidaire contre les Palestiniens de la bande de Gaza.

Le porte-parole des forces armées yéménites, le général de brigade Yahya Saree, a averti que «Gaza est pour nous une ligne rouge».

«Nos causes, nos lieux saints et notre Islam sont des lignes rouges sur lesquelles nous ne ferons aucun compromis», a-t-il déclaré.

«Nous ciblerons des positions que l'ennemi ne peut même pas imaginer, des positions que ni le peuple yéménite ni le peuple de la nation [arabe et islamique] ne peuvent imaginer», a-t-il souligné.

Le Yémen a lancé ses opérations contre les intérêts d’«Israël» après le 7 octobre, lorsque l’entité israélienne a entamé sa guerre destructrice contre Gaza qui a jusqu'à présent tué plus de 35 000 Palestiniens, pour la plupart des femmes et des enfants.

Les forces yéménites ont commencé par frapper les navires se dirigeant vers les ports des territoires palestiniens occupés via les zones maritimes du Yémen.

Elles ont ensuite progressivement étendu leurs frappes aux cibles situées dans les territoires occupés et aux navires naviguant dans l’océan Indien, l’entité israélienne refusant de répondre à leur demande de mettre fin à la guerre et au siège de l'enclave palestinienne.

En mai, le général Saree a annoncé le début de la quatrième phase des opérations propalestiniennes qui a consisté au ciblage de «tous les navires se dirigeant vers les ports israéliens dans la mer Méditerranée et dans n’importe quelle zone à notre portée».

Comments

//