noscript

Please Wait...

«Israël est acculé sur la scène internationale à cause de Gaza», selon un ancien ministre israélien

 «Israël est acculé sur la scène internationale à cause de Gaza», selon un ancien ministre israélien
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_time depuis 16 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec agences

L'ancien «ministre israélien de la Justice», Gideon Saar, a critiqué la gestion du conflit de Gaza par l’entité sioniste depuis le 7 octobre, déclarant qu'«Israël est acculé sur la scène internationale».

Dans un article publié vendredi par le «Jerusalem Post», Saar a affirmé qu’«il est clair que le monde veut qu'Israël mette fin à la guerre. Il est clair que l'administration américaine, pour toutes sortes de raisons, veut que la guerre prenne fin. Israël se retrouve donc seul face à tout le monde».

Saar a démissionné du gouvernement la semaine dernière, après que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a refusé de l'inclure dans le Cabinet de guerre.

Critiquant la position de «Tel Aviv» à l'égard de Gaza, Saar a souligné : «Nous sommes acculés dans toutes les directions. Nous sommes enlisés dans la Bande de Gaza. Nous sommes bloqués à la frontière libanaise. Nous sommes acculés avec la question des prisonniers, et nous sommes acculés sur la scène internationale.»

«Israël» mène une offensive militaire meurtrière contre la Bande de Gaza depuis l'attaque transfrontalière menée, le 7 octobre, par le mouvement de résistance palestinien, Hamas, au cours de laquelle quelque 1 200 «Israéliens» auraient été tués.

Depuis lors, 32 623 Palestiniens, principalement des femmes et des enfants, ont été tués à Gaza et quelque 75 092 autres ont été blessés.

La guerre israélienne a poussé 85 % de la population de Gaza à se déplacer à l'intérieur du territoire, dans le cadre d'un blocus paralysant visant la plupart des denrées alimentaires, l'eau potable et les médicaments, tandis que 60 % des infrastructures de l'enclave ont été endommagées ou détruites, selon les Nations unies.

 

Comments

//