noscript

Please Wait...

Le ministre de l’Économie israélien rencontre le ministre saoudien du Commerce à Abou Dhabi

Le ministre de l’Économie israélien rencontre le ministre saoudien du Commerce à Abou Dhabi
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Le ministre de l’Économie israélien Nir Barkat a rencontré lundi le ministre saoudien du Commerce, Majid bin Abdullah Al-Qasabi, en marge d'un sommet de l'Organisation mondiale du Commerce qui était organisée à Abou Dhabi.

Les ministres ont échangé une poignée de main et ils ont échangé leurs coordonnées téléphoniques, dans un contexte de discussions sur un accord régional qui comprendrait la normalisation.

«Israël s’intéresse à la paix avec les pays qui recherchent la paix et nous pouvons faire l’Histoire, ensemble», a dit Barkat à son homologue, selon un communiqué qui a été transmis par le ministère de l’Économie.

Les ministres du Commerce de 160 pays se trouvaient à Abu Dhabi pour ce sommet de quatre jours, dont l’objectif était d’établir de nouvelles règles commerciales dans le monde – malgré le pessimisme affiché face à la probabilité d’avancées majeures, dans un contexte de divisions économiques croissantes qui reflètent la formation de blocs politiques de plus en plus rivaux à l’international.

En 2020, «Israël» avait normalisé ses liens avec le Bahreïn, avec le Maroc et avec les Émirats arabes unis.L’administration Biden a œuvré à finaliser un accord qui permettrait à «Israël» et à l’Arabie saoudite de normaliser leurs relations diplomatiques.

En plus d’assurances contraignantes de la part des États-Unis en échange d’une normalisation des relations avec «Israël», Ryad cherche aussi à avoir accès à des équipements militaires américains de pointe et au soutien de Washington dans la mise en place d’un programme nucléaire civil, ont fait savoir des responsables arabes et américains. Les analystes affirment que l’Arabie saoudite est décidée à obtenir cet accord avant les élections présidentielles américaines qui auront lieu au mois de novembre dans la mesure où si le président Biden ne devait pas être réélu, les Démocrates, au Congrès, pourraient rechigner à ratifier un accord conclu par une Maison Blanche républicaine.

 

 

 

Comments

//