noscript

Please Wait...

Ansarullah: Le temps du prétendu protectorat américain en mer Rouge est révolu

 Ansarullah: Le temps du prétendu protectorat américain en mer Rouge est révolu
folder_openMoyen Orient access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Press TV

Le temps du prétendu protectorat américain en mer Rouge est révolu, a affirmé le ministre yéménite de la Défense, réaffirmant que les forces armées yéménites n’empêcheraient la navigation d’aucun navire dans la mer Rouge, à l’exception des navires israéliens ou des navires qui se dirigent vers les ports de la Palestine occupée.

Mohammad Nasser al-Atifi a souligné que la voie maritime internationale de la mer Rouge était sûre et qu’aucun dommage ne serait causé par l’armée yéménite aux navires qui y naviguaient.

Et de poursuivre : « Nous sommes les gardiens de la navigation libre dans la mer Rouge, le golfe d’Aden, la mer d’Arabie et le détroit de Bab al-Mandeb. »

Il a indiqué que le régime sioniste était une source de menace permanente pour la sécurité maritime dans la mer Rouge et la mer d’Arabie, dont la structure avait été correctement modifiée après l’intervention de l’armée yéménite pour détruire la soi-disant l’hégémonie israélienne.

M. al-Atifi a ajouté que le Yémen ne se souciait pas des mesures hostiles des États-Unis pour soutenir les intérêts du régime sioniste. Il a affirmé que les responsables américains étaient bien conscients qu’ils ne peuvent pas effrayer les Yéménites avec leurs armes.

Dans ce contexte, Mohammed Abdessalam, porte-parole d’Ansarullah a fermement condamné les frappes aériennes américano-britanniques sur le Yémen, les qualifiant d’agressions inacceptables.

«L’agression américano-britannique s’inscrit dans le cadre des efforts vains de Washington et de Londres pour empêcher le soutien du Yémen à la Résistance palestinienne», a-t-il indiqué en soulignant que le gouvernement de Sanaa se réservait le droit de riposter aux agressions des États-Unis et du Royaume-Uni.

Comments

//