noscript

Please Wait...

«Des civils israéliens amenés à assister à la torture des Palestiniens», selon Euro-Med

«Des civils israéliens amenés à assister à la torture des Palestiniens», selon Euro-Med
folder_openPalestine access_timedepuis 3 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec PressTV

L'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme (Euro-Med Monitor), une organisation indépendante à but non lucratif pour la protection des droits de l'homme, rapporte que les forces d’occupation israéliennes ont amené des «groupes de civils» dans les centres de détention sionistes pour observer et filmer les détenus palestiniens en train d'être torturés.

Selon les témoignages de détenus palestiniens récemment libérés, l'organisation explique que «des groupes de dix à vingt civils israéliens étaient autorisés à regarder et à filmer en riant des détenus palestiniens en sous-vêtements pendant que les soldats de l’armée israélienne les soumettaient à des violences physiques».

C'est la première fois que ces pratiques illégales sont portées à l'attention d'Euro-Med Monitor.

Pour celui-ci, ces témoignages sont la preuve d'«un nouveau crime commis par l’armée israélienne contre les Palestiniens dans la bande de Gaza».

Le rapport révèle également que les détenus palestiniens «sont soumis à des tortures cruelles, à des disparitions forcées, à des arrestations arbitraires et à des refus de procès équitable, entre autres atrocités».

Ces hommes, détenus et torturés dans les centres de détention israéliens, avaient été arrêtés lors des incursions terrestres de l'armée sioniste dans la bande de Gaza.

Ils ont ensuite été détenus sans procès pendant plusieurs semaines pour être interrogés.

«La torture et les traitements dégradants infligés aux détenus palestiniens sont illégaux en vertu du Statut de Rome et peuvent constituer des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre», a indiqué l'observateur des droits de l'homme.

Au cours des derniers mois, de nombreuses vidéos sont parues montrant des soldats israéliens torturant et maltraitant des détenus palestiniens.

Huit Palestiniens ont perdu la vie en détention depuis que l’Entité israélienne a lancé sa guerre contre Gaza en début octobre 2023, la plupart dans les jours et les semaines qui ont suivi leur arrestation.

Les avocats affirment que les conditions de détention de tous les Palestiniens, y compris les femmes, sont lamentables.

Comments

Breaking news

//