noscript

Please Wait...

Corée du Nord: développement d’un nouveau système de contrôle de lance-roquettes multiple

Corée du Nord: développement d’un nouveau système de contrôle de lance-roquettes multiple
folder_openAsie access_time depuis 17 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

La Corée du Nord a annoncé lundi 12 février avoir développé un nouveau système de contrôle pour lance-roquettes multiple qui renforce significativement ses capacités de défense, selon un média étatique.

L'Académie des sciences de la défense de Pyongyang a effectué samedi avec succès un «test de contrôle balistique d'obus de calibre 240 mm tirés par un lance-roquettes multiple» afin de développer un «un système de contrôle» pour ce type d'arme, a rapporté l'agence de presse officielle KCNA.

Le nouveau lance-roquettes sera «réévalué» et son rôle devrait être accru sur le champ de bataille, a indiqué KCNA.

La Corée du Nord, dotée de l'arme nucléaire, a déclaré cette année la Corée du Sud son «ennemi principal», fermé les agences dédiées à la réunification, et menacé d'entrer en guerre pour toute violation territoriale.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a répété vendredi que Pyongyang n'hésiterait pas à «mettre fin» à la Corée du Sud en cas d'attaque, qualifiant Séoul de «principale nation hostile et d'ennemi immuable».

En janvier, la Corée du Nord effectué des tirs d'artillerie avec des munitions réelles près de deux îles frontalières avec la Corée du Sud, qui a donné l'ordre d'évacuer les habitants, et répondu par des exercices d'artillerie.

Kim Jong-un a également intensifié ses essais d'armes, notamment en lançant cette année une série de missiles de croisière.

Le président sud-coréen Yoon Suk Yeol a promis une réponse ferme en cas d'attaque de Pyongyang, appelant son armée à «agir d'abord, faire un rapport plus tard» si elle est provoquée.

Le dirigeant sud-coréen a renforcé la coopération en matière de défense avec les États-Unis et le Japon depuis son arrivée au pouvoir en 2022, notamment avec des exercices conjoints élargis, pour contrer les menaces croissantes de Pyongyang.

Comments

//