noscript

Please Wait...

Il a prévu le martyre…les dernières heures du martyr Razi Moussavi

Il a prévu le martyre…les dernières heures du martyr Razi Moussavi
folder_openRapports access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed

Les déclarations se sont multipliées sur le parcours du martyr sayyed Razi Moussavi, conseiller militaire des Gardiens de la Révolution iraniens, qui a été récemment assassiné par l'ennemi israélien lors d'une attaque sournoise à Damas. Selon le commandant en chef des Gardiens de la Révolution, le général Hussein Salami, il était l'un des commandants les plus expérimentés et influents des Gardiens de la Révolution sur les champs de bataille et sur le front de la Résistance.

Dans une interview exclusive accordée à «Al-Ahed», l'ambassadeur iranien à Damas, Hussein Akbari, a parlé des dernières heures de la vie du martyr sayyed Razi Moussavi, qui a rendu visite à l'ambassade quelques heures avant son martyre.

Akbari a également révélé une rencontre entre le martyr Moussavi et la fille du martyr commandant Qassem Soleimani, qui avait visité la Syrie avec sa famille. Le martyr Moussavi lui aurait dit qu'il resterait en Syrie et qu'il y mourrait, ce qui s'est réalisé par la suite, comme s'il avait prédit l'avenir.

Le martyr Moussavi a été béni par la grâce divine, depuis plus de trente ans, pour être au service de l'axe de la Résistance. Pendant une très longue période, il a servi les composantes de cet axe, que ce soit en Syrie, en Palestine ou ailleurs, et l'entité sioniste l'a assassiné de manière lâche et terroriste.

Akbari a révélé que le martyr Moussavi était à son poste à l'ambassade iranienne jusqu'à deux heures de l'après-midi, puis il est sorti pour se rendre chez lui dans la région de sayyeda Zeinab. L'entité sioniste a tiré trois missiles qui ont visé sa maison, ce qui a entraîné son martyre. Il était seul chez lui car sa femme, qui était enseignante, était au travail à ce moment-là.

L'ambassadeur iranien à Damas a souligné dans son entretien avec notre site que cet acte terroriste lâche est un signe de faiblesse et de confusion de l'entité sioniste. Il a expliqué que l’ennemi veut compenser les grandes défaites qu'il a subies après plus de quatre-vingts jours d'agression contre la bande de Gaza, ce qui confirme qu'il n'a réalisé aucun exploit dans cette guerre. Cela confirme également sa défaite face à l’axe de la résistance, que ce soit au Liban, au Yémen ou en Irak, soulignant que cette entité est à l’apogée de la faiblesse et de l’incapacité à faire face aux résistants.

Il a ajouté que tous les hommes libres du monde, qu'ils soient dans des pays islamiques ou non islamiques, appellent à défendre la cause palestinienne, et cet appel est devenu un discours mondial contre les crimes commis par l'entité sioniste. Les sionistes prennent maintenant des mesures contraires aux conseils américains de ne pas élargir la crise ou l'ampleur de la guerre, car les Américains savent très bien que l'élargissement de la guerre contribuera à éliminer l'entité sioniste de l'existence. Si les Américains étaient convaincus de la capacité de l'entité sioniste à élargir la guerre, ils l'auraient eux-mêmes fait pour faire face à l'axe de la résistance. En même temps, les Américains fournissent une aide massive à cette entité criminelle et meurtrière d'enfants depuis plus de soixante-dix ans.

L'ambassadeur iranien à Damas a confirmé que dans les circonstances actuelles, l'entité sioniste est devenue faible, et pour compenser ses défaites face aux forces de la résistance, elle a commis ce crime en violation de tous les traités internationaux en assassinant le conseiller militaire officiel de l'ambassade iranienne.

Personne ne peut ignorer les services qu'il a rendus à l'axe de la résistance, et les sionistes savent parfaitement que cet assassinat ne restera pas sans réponse. Tout le monde a remarqué comment les sionistes ont déclaré une alerte générale dans l'armée sioniste, car ils attendent une réponse appropriée de la part de l'Iran pour cet assassinat du grand commandant iranien.

M. Akbari a souligné que les sionistes recevront une riposte au moment et à l'endroit appropriés, et que le sang des martyrs renforcera l'axe de la résistance et le rendra plus fort.

C'est un sujet fondamental et initial, et le martyr Moussavi voulait tomber en martyre pour la cause de l'axe de la résistance, et maintenant il a atteint son objectif.

Il a ajouté que tous ceux qui défendent la cause palestinienne, qu'ils se trouvent dans des pays islamiques ou non islamiques, comme en Amérique latine ou en Europe, s'ils meurent sur ce chemin, ils seront également les martyrs d'Al-Aqsa. Tous ceux qui stigmatisent l'occupation sioniste et défendent le peuple palestinien, qu'ils se trouvent au Yémen, en Irak ou ailleurs, s'ils meurent sur ce chemin, ils seront également les martyrs d'Al-Aqsa, comme les Syriens qui luttaient contre les extrémistes et les forces obscures, et faisaient face à l'occupation sioniste et américaine. Ils sont également les martyrs d'Al-Aqsa.

Selon l'ambassadeur iranien, le martyr Moussavi travaillait sans relâche. Tous ses frères et amis confirment qu'il travaillait plus de quinze heures par jour, et il avait une grande énergie pour le travail du jihad. Il a révélé qu'un mois auparavant, la fille du martyr commandant Hajj Qassem Soleimani était en visite en Syrie avec sa famille, et lors d'une rencontre avec le martyr Reza Moussaoui, il leur a dit qu'il resterait en Syrie et mourrait là-bas, et que son martyre n'était pas loin.

Il a conclu en disant : «Il était prêt à consentir le martyre, et d'une manière ou d'une autre, il a réalisé son souhait. Félicitations à lui.»

Comments

//