noscript

Please Wait...

L’UE affiche son soutien à l’adhésion de l’Ukraine lors d’un sommet à Kiev

L’UE affiche son soutien à l’adhésion de l’Ukraine lors d’un sommet à Kiev
folder_openEurope access_timedepuis 4 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

Les plus hauts responsables de l’Union européenne se sont réunis vendredi à Kiev pour afficher leur soutien au processus d’adhésion de l’Ukraine.

Ce sommet, qui se tient près d’un an après le début de l’opération militaire russe en Ukraine, rassemble notamment la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, celui du Conseil européen Charles Michel et le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

«Nous vous soutiendrons […] à chaque étape de votre voyage vers l’UE», a promis sur Twitter M. Michel en arrivant vendredi dans la capitale ukrainienne, où des sirènes antiaériennes ont retenti dans la matinée, rappelant le risque permanent d’une nouvelle volée de missiles russes.

L’Ukraine est officiellement candidate à l’adhésion depuis juin 2022, un processus ardu nécessitant de nombreuses réformes qui pourrait prendre des années, mais que Kiev espère accélérer.

Le président Zelensky a ainsi estimé jeudi que son pays méritait de commencer dès «cette année» les pourparlers sur son entrée dans l’Union européenne.

«Chaque pas en direction d’une plus grande intégration de l’Ukraine à l’UE est une source d’inspiration pour notre peuple», a-t-il plaidé, appelant aussi à renforcer encore la pression internationale sur la Russie.

À Kiev, Ursula von der Leyen a assuré travailler à de nouvelles sanctions contre la Russie pour le 24 février, date du premier anniversaire de l’opération militaire russe.

Elle n’a pas donné le détail de ses intentions pour ce dixième paquet, mais a assuré que le pays devrait «payer pour les destructions qu’il a causées».

Elle a estimé que les mesures punitives prises depuis un an avaient déjà fait «reculer l’économie russe d’une génération», notant que le plafonnement du prix du pétrole russe exporté à 60 dollars le baril coûtait à Moscou 160 millions d’euros par jour, selon elle.

Comments

//