noscript

Please Wait...

Le représentant russe à l’Onu explique les frappes contre des infrastructures ukrainiennes

Le représentant russe à l’Onu explique les frappes contre des infrastructures ukrainiennes
folder_openRussie access_time depuis 7 jours
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec Sputnik

Le représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu Vassili Nebenzia a expliqué pourquoi la Russie ciblait des infrastructures ukrainiennes.

«Je tiens à souligner que nous portons des frappes contre des infrastructures ukrainiennes en réponse au fait que l’Occident inonde l’Ukraine de ses armes et aux appels fous de Kiev à remporter une victoire militaire sur la Russie», a-t-il déclaré lors d’une réunion du Conseil de sécurité.

Selon lui, un des objectifs de l’opération militaire spéciale russe en Ukraine consiste à torpiller la capacité de combat de l’armée ukrainienne qui menace la sécurité et l’intégrité territoriale de la Russie.

Pour y parvenir, la Russie utilisera la force armée «tant que le régime de Kiev n’opte pas pour une position réaliste afin de pouvoir négocier et de tenter de régler les problèmes qui ont forcé» Moscou à entamer son opération militaire.

«En attendant, ce que nous entendons de la part de M. Zelensky et de ses acolytes, ce n’est pas la volonté de paix, mais des ultimatums insensés», a indiqué le diplomate.

Risque de revente d’armes à des criminels

Entre-temps, l’agence britannique NCA, spécialisée dans la lutte contre le crime organisé, avertit que l’aide militaire fournie à l’Ukraine par l’Occident pourrait se retrouver entre les mains de gangs criminels ou de terroristes.

Un tel scénario suscite une vive préoccupation en Europe.

La Russie a à plusieurs reprises déclaré qu’une partie importante des armes fournies à l’Ukraine par les pays occidentaux tombe entre les mains de terroristes ou est volée.

«Nous avons donné de nombreuses preuves sur la façon dont une partie importante des armes tombe entre les mains de terroristes et de criminels, alimentant des conflits dans le monde entier, et une énorme quantité de ressources est tout simplement volée», a déclaré Vassili Nebenzia jeudi dernier.

L’Ukraine sans électricité

Mercredi 23 novembre, l’alerte aérienne a été déclenchée sur tout le territoire de l’Ukraine. Kiev, Kharkov, Khmelnitski, Nikolaïev, Lvov et la partie de la région de Zaporojié contrôlée par l’Ukraine sont partiellement restés sans électricité.

Les trois centrales nucléaires ukrainiennes ont été coupées du réseau électrique.

Des coupures de courant ont été annoncées par les autorités de la région d’Odessa, de Kiev et de Lvov.

Ce jeudi 24, le ministère ukrainien de l’Énergie a fait savoir que l’approvisionnement électrique des infrastructures critiques avait été rétabli.

Comments

//