noscript

Please Wait...

La Chine accroît son aide militaire à la Syrie, «Israël» inquiète

La Chine accroît son aide militaire à la Syrie, «Israël» inquiète
folder_openŒIL SUR L'ENNEMI access_timedepuis 2 mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec sites web

La Chine a annoncé une nouvelle aide à la Syrie, ce qui a tiré la sonnette d’alarme en «Israël».

Un nouvel accord entre la Chine et la Syrie, qui comprendra la livraison d'équipements de communication à Damas, a déclenché la «sonnette d'alarme» au sein de l'establishment sécuritaire israélien, selon un rapport du site d'information «Breaking Defense».

Des sources israéliennes ont déclaré au média que si la nature exacte des produits chinois reste inconnue, ils devraient «combler les lacunes actuelles du réseau de communication militaire de la Syrie.»

Le média d'État chinois Xinhua a indiqué que l'aide était destinée à «améliorer l'infrastructure du réseau local, en particulier dans les zones durement touchées par la crise syrienne depuis 2011». Néanmoins, les responsables israéliens craindraient que ces équipements ne soient utilisés pour renforcer les capacités de renseignement de Damas.

Une autre source a précisé qu'«Israël dispose d'indications selon lesquelles des experts

chinois ont visité ces derniers mois des installations militaires syriennes fortement endommagées pendant la guerre».

«Nous pensons que de nombreuses installations de l'armée syrienne seront reconstruites par les Chinois, qui ont la capacité de faire venir des milliers de travailleurs pour achever les travaux dans les plus brefs délais», a précisé la source, sous couvert d'anonymat, dans le rapport.

Selon des sources israéliennes citées dans «Breaking Defense», «cela pourrait n’être que la partie émergée de l’iceberg de l’aide chinoise aux efforts de la Syrie pour reconstruire ses forces armées.»

Ces sources israéliennes anonymes ont été soutenues dans leur évaluation par l’ancien chef du Mossad.

«Tout type de relations entre une puissance mondiale comme la Chine et un pays qui est l’un des ennemis d’Israël est inquiétant», a déclaré Danny Yatom, ancien chef de l’agence de renseignement israélienne Mossad.

«Il ne fait aucun doute que les Chinois réaliseront de grands programmes en Syrie, et Israël doit s’assurer que ce fait ne limitera pas sa liberté d’action en Syrie. Israël ne prendra aucun risque de frapper par erreur des Chinois qui travailleront en Syrie dans le cadre des travaux de reconstruction», a-t-il ajouté.

La Chine a octroyé des dizaines de millions de dollars d'aide à la Syrie déchirée par la guerre au cours de la dernière décennie.

«Malgré l'inquiétude d’Israël que ces appareils soient utilisés par les renseignements syriens, les Chinois sont totalement libres de payer ou de transférer des moyens de communication à l'armée syrienne», souligne Matthias Inbar, expert sécuritaire à i24NEWS.

«Il n'y a pas d'autre moyen que de faire avec. Les Russes ont vendu des S-300 à la Syrie, alors la Chine leur vend des moyens de communication militaire», a-t-il conclu.

 

 

Comments

//