noscript

Please Wait...

Ukraine: l’intégralité de la région de Lougansk sous contrôle russe, conférence sur la reconstruction en Suisse

Ukraine: l’intégralité de la région de Lougansk sous contrôle russe, conférence sur la reconstruction en Suisse
folder_openEurope access_timedepuis un mois
starAJOUTER AUX FAVORIS

Par AlAhed avec AFP

L'armée russe continuait lundi de progresser dans son plan de conquête de l'ensemble du Donbass, après sa prise de la ville stratégique de Lyssytchansk, au moment où en Suisse, la Conférence de Lugano prépare déjà la phase de reconstruction.

L'état-major des forces armées ukrainiennes a annoncé dimanche soir son retrait de la ville de Lyssytchansk, au cœur de combats acharnés ces dernières semaines, reconnaissant la «supériorité» des troupes russes sur le terrain, dans cette région de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine.

Après la prise de Lyssytchansk, pièce maîtresse du plan de conquête de ce bassin industriel du Donbass, largement russophone et en partie contrôlé par des séparatistes prorusses depuis 2014, l'armée russe semble désormais concentrer ses efforts sur Sloviansk et Kramatorsk, deux villes majeures plus à l'ouest.

Les autorités ukrainiennes appellent désormais les habitants à quitter la région, alors que la ligne de front n'est plus qu'à quelques kilomètres de Sloviansk.

Reconstruction

Au même moment, alors même que l'issue de la guerre reste encore totalement incertaine, la Conférence de Lugano va tenter lundi et mardi de dessiner les contours de la future reconstruction de l'Ukraine.

Le Premier ministre ukrainien Denys Schmigal et le président du parlement, Rouslan Stefantchouk, sont arrivés à Lugano dès dimanche. Ils doivent y rencontrer notamment la présidente de la commission européenne, Ursula von der Leyen, pour poser les bases du «Plan Marshall» pour l'Ukraine, alors même qu'il n'y a pas de fin en vue à la guerre et que les chiffrages vont de dizaines à des centaines de milliards de dollars.

Pour Robert Mardini, le directeur général du Comité international de la Croix-Rouge, si la reconstruction à proprement parler devra attendre la fin des combats, il est cependant vital de donner «une perspective positive aux civils», a-t-il expliqué à la chaîne publique suisse RTS.

La ministre des Affaires étrangères britannique Liz Truss présentera notamment lundi à Lugano un vaste plan de soutien de Londres à la reconstruction.

De son côté, le Comité international olympique va tripler son aide financière directe aux sportifs ukrainiens pour qu'ils puissent «hisser haut» leur drapeau lors des Jeux de Paris 2024 puis des Jeux d'hiver de 2026, a annoncé dimanche le président du CIO, Thomas Bach.

Comments

//